Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSoilent Green › Sewn Mouth Secrets

Soilent Green › Sewn Mouth Secrets

13 titres - 45:46 min

  • 1/ It was just an accident
  • 2/ So hatred
  • 3/ Build Fear
  • 4/ Looking Through nails
  • 5/ Breed in Weakness
  • 6/ Cold-steel Kiss
  • 7/ Openless
  • 8/ Her Unsober Ways
  • 9/ Sewn Mouth Secrets
  • 10/ Walk in year in my mind
  • 11/ Gagged Whore
  • 12/ Emptiness Found
  • 13/ Sticks and Stones
  • 14/ Sewn mouth secrets (bonus)
  • 15/ Cat with nine claws
  • 16/ Felt nothing (bonus)

line up

Tommy Buckley (batterie), L. Ben Falgoust Ii (voix), Brian Patton (guitare), Donovan Punch (guitare), Scott Williams (basse)

remarques

la réédition contient le maxi "A string of lies "en bonus.

chronique

Styles
metal extrême
grindcore
stoner
Styles personnels
grind stoner

Vous en aviez rêvé, Soilent Green l'a fait : mélanger le plus brutal des styles musicaux (le grind) avec le plus fumé (le stoner). On est en droit d'être dubitatif… les mélanges avec la fumette, ça donne envie de vomir. Pourtant, Soilent Green s'en sort d'une manière totalement inédite. Parfaitement à l'aise dans son propre style, le groupe réussit à alterner gros riffs grind avec blasts et toute la cavalerie, avec d'autres carrément stoner sur lesquels Kyuss voir même Electric Wizard (pour les moments les plus pachydermiques) n'auraient certainement pas craché. Et c'est bien là toute la qualité de ce groupe des marais : alterner et mélanger les deux style dans une fluidité vraiment bluffante. Du Bongzilla version grind, ou du Napalm Death version stoner. Deux réserves néanmoins : la voix est vraiment fatigante, ni growl ni hurlée, juste grave et criarde, au rythme un peu trop aléatoire, et dieu que ça manque de puissance ! D'autres part, l'album manque cruellement de variété, on a toujours l'impression d'écouter le même titre, un peu comme un album de Bongzilla… quatre ou cinq titres ça passe, mais au-delà le "haut de cœur" n'est loin. D'ailleurs, les meilleurs moments de cet album résident les moments les plus stoner ("Built fear", "Her unsober Ways"), dégoulinant d'une énergie à te faire pogoter un cul de jatte. Cet album a donc un peu l'effet d'une douille : on se prend vite une grosse claque, mais l'effet retombe presque aussitôt. Et pas question d'en reprendre sinon vomi…

note       Publiée le vendredi 12 mars 2004

chronique

Styles
metal extrême
grindcore
stoner
Styles personnels
grind/stoner

En additif, et comme réclamé par certains (ne les nommons pas), je me permets d'ajouter quelques lignes à la chronique de saïmone concernant la réédition de ce "Sewn mouth secrets" avec en bonus le "String of lies". Si on peut se poser des questions quand à l'interêt de cette réédition (le disque est-il introuvable ? Il ne me semblait pas...), le seul attrait qu'il peut montrer sont donc ces trois morceaux bonus. Et bien ici pas de réelles surprises, on a droit au Soilent Green de 98, mélangeant avec joie grind, passages stoner (même si peu présents sur les morceaux bonus), breaks tout en contre temps, et alternances de chant. il est à noter que la prod' plus crue sur ces morceaux apporte une dimension plus roots qui sied au groupe. Et quand on entend "Cat with nine claws" ou "Felt nothing" on comprend tout de suite de quoi il s'agit : du gros grind qui aime bien s'ouvrir à autre chose de plus "fumant" si vous me passez l'expression. Blasts, coupures brusques, explosions, et plaf break stoner-ien avec ces accords qui semblent mourrir sous un paquet de camel, Soilent Green aime casser tout ce qu'il entreprend, et ce, avec une brutalité assez inhabituelle. Il est par ailleurs à noter que le chant ultra profond se fait plus proéminent, et ce n'est pas un mal. Bref, un additif honnête, qui ne porte pas préjudice à l'album initial. Je doute que ceux possédant l'original se jettent dessus mais bon, sous l'effet de quelques substances on peut faire de vraies folies...

note       Publiée le samedi 14 janvier 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Sewn Mouth Secrets".

notes

Note moyenne        8 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Sewn Mouth Secrets".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Sewn Mouth Secrets".

Horn Abboth › vendredi 16 octobre 2009 - 12:58  message privé !

Bin tentes les autres, le dernier " Inevitable collapse in the presence of conviction" est pas mal je trouve. Sinon le deuxième à être chroniqué et "Confrontation" sont bons aussi dans l'ensemble. En tout cas leur prestation au dernier Hellfest m'avait convaincu. Après si t'aimes irrémédiablement pas le mix Grind/Sludge, Soilent Green n'est clairement pas fait pour toi ^^

NevrOp4th › vendredi 16 octobre 2009 - 09:05  message privé !

Purcell connais pas. bah oué Horn , quand je l'ai emprunté je m'attendais à un truc assez énorme, vu que les 2 chroniqueurs se mettent à peu près d'accord pour dire que c'était un bon disque, je me suis laissé tenté vu qu'en passant j'apprécie le Grind et que je suis un auditeur convaincu de Stoner :D Bah la sauce n'a pas pris et la déception fût grande. Finalement, écouté 2 fois; une en bagnole et l'autre dans le baladeur, rien n'y fais, ce disque est mauvais.

Note donnée au disque :       
empreznor › jeudi 15 octobre 2009 - 21:23  message privé !

ecoute Purcell, demi-sel!

Note donnée au disque :       
Horn Abboth › jeudi 15 octobre 2009 - 21:21  message privé !

RRhhoooOoooOOoooO, c'est sympa Soilent Green pourtant...

NevrOp4th › jeudi 15 octobre 2009 - 16:52  message privé !

J'aime pas. La voix est pourris et les compos sont sans intérêt. Ce mélange Grind/Stoner est vraiment mal foutu, mal sentis. Difficile de trouver cela cohérent tellement que c'est du gros n'importe quoi. C'est beaucoup trop poussif et les riffs sont pratiquement les mêmes. Le mélange des genres est très mauvais là et les soupçons de Hardcore qui me semblé pas mal au début s'avèrent en faite très très mal maitrisé. Sa tabasse, sa gueule, mais aucune émotion la dedans. En somme ce disque est profondément sans intérêt.

Note donnée au disque :