Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPredella Avant › Carbon figures

Predella Avant › Carbon figures

11 titres - 40:51 min

  • 11 pistes sans titres

remarques

Digipack 3 volets+livret 8 pages

chronique

Styles
ambient
indus
Styles personnels
ambient orchestral et neoclassique

Le premier album éponyme de ce projet batave était déjà prometteur. Certes, l'influence des Arcana, Sophia et autres Puissance était plus qu'évidente, mais avec le mérite d'une qualité et d'une efficacité qui fait souvent défaut eut égard à la profusion des projets du genre. Pour son deuxième effort, Predella Avant affiche une personnalité bien marquée qui, sans s'affranchir completement de ses influences, se révèle payante et originale. Mélangeant hymnes martiaux et épiques, plages dark-ambient aux sonorités classisantes et froides, 'Carbon figures' sonne comme une bande originale de film de guerre, évoquant les tirs croisés, les ruines, la douleur et les processions funèbres. Quelques éléments traditionnels (des cors notamment) voire tribaux insistent sur l'aspect intemporel et universaliste du propos, tandis que s'éloignent dans la brume des spectres qui furent autrefois des hommes. Un hymne sombre et lumineux à la fois, au cours duquel nostalgie d'une vie paisible et idéalisation d'un futur meilleur se côtoient telles les ingrédients typiques de la recette de l'indus orchestral avec une réussite indéniable...Un must très froidement recommandé !

note       Publiée le vendredi 5 mars 2004

partagez 'Carbon figures' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Carbon figures"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Carbon figures".

ajoutez une note sur : "Carbon figures"

Note moyenne :        18 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Carbon figures".

ajoutez un commentaire sur : "Carbon figures"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Carbon figures".

Charles Pasqua › lundi 30 novembre 2009 - 18:57  message privé !

découvert ce week-end chez un pote et grosse claque, somptueuse et grandiose ambiance terriblement cinématographique, par moment on se croirait sur une galère romaine antique en train de scander le rythme métronomique des rames

Solvant › vendredi 6 mars 2009 - 02:41  message privé !

...Comme la nuit est changeante avec des personnages de carbone-Pompeï dans la tête..

Note donnée au disque :       
cyprine › lundi 17 novembre 2008 - 14:31  message privé !

Bis

Note donnée au disque :       
D.Phet › mardi 23 janvier 2007 - 14:06  message privé !
Rien à ajouter à la chronique
Note donnée au disque :       
Nokturnus › jeudi 13 avril 2006 - 19:54  message privé !
avatar
Magnifique...
Note donnée au disque :