Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSScorn › Colossus

Scorn › Colossus

cd • 11 titres • 66:46 min

  • 1Endless07:26
  • 2Crimson seed07:54
  • 3Blackout06:21
  • 4The sky is loaded05:31
  • 5Nothing, hunger05:47
  • 6Beyond07:24
  • 7Little angel04:48
  • 8White irises blind06:08
  • 9Scorpionic04:38
  • 10Nights ash black08:01
  • 11Sunstroke04:33

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Enregistré et mixé au Studio Jasmine Café, Birmingham, Angleterre, décembre 1992 – janvier 1993

line up

Nick Bullen (guitares, basses, drum machine, percussions, sample, chant), Mick Harris (guitares, basses, drum machine, percussions, sample, chant), Michael John Harris & Nicholas James Bullen (guitares, basses, drum machine, percussions, sample, chant) ; Jon Wakelin (programmation additionnelle)

remarques

La version vinyle contient un insert.

chronique

Styles
ambient
indus
Styles personnels
industrial dub ambient

Le maxi ‘Deliverance’ ayant annoncé la couleur, la mutation de Scorn d’un ‘rock’ industriel vers un dub expérimental et ambient franchit une nouvelle étape avec ‘Colossus’. Cet album a tout du mutant indus-ambient dub tant ses basses profondes, ses rythmiques à la fois syncopées et métronimiques (‘Endless’, ‘Crimson seed’) ainsi qu’un chant envoûtant à la limite de l’immatériel transcende toute vélléité de catégorisation. Si ‘Colossus’ parait abrupt à la première écoute, c’est que les subtilités des morceaux et de leur structures se révèlent par le biais d’un courant émotionnel baigné dans l‘éther, s’adressant à la fois au cerveau et au coeur. Alors que le rock industriel de ‘Vae solis’ se voulait plus direct, brut et donc plus évident, ‘Colossus’ demande à être apprivoisé. Quelques mélodies plus douces et cristallines viennent parfois frôler les basses telluriques comme sur le superbe ‘Whites irises blind’ et l’excellent ‘Scorpionic’ et sa boucle hypnotique. Le ‘groove’ de Scorn prend par ailleurs sur quasiment tout l’album une dimension particulière (‘froideur’ et ‘rondeur’ en même temps sur ‘Night Ash Black’ ou encore ‘Nothing, hunger’). L’ambient n’est pas laissé aux oubliettes et le duo anglais nous offre par endroit des moments inquiétants analogues à ceux qui se trouvaient sur l’album précédent (‘The sky is loaded’, ‘Sunstroke’). Souvent boudé à tort par la plupart des amateurs du groupe, ‘Colossus’ est un excellent album, bien plus qu’une transition entre l’urgence des débuts et la pièce maîtresse que sera ‘Evanescence’, LE chef-d’œuvre d’un des projets les plus innovants des 90’s.

note       Publiée le jeudi 4 mars 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Colossus".

notes

Note moyenne        9 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Colossus".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Colossus".

Seijitsu › mardi 6 novembre 2012 - 20:52  message privé !

Clairement meilleur que Vae solis. Ce truc, c'est du dub infernal.

Note donnée au disque :       
le_grisha › lundi 9 novembre 2009 - 18:13  message privé !

J'adore les samples d'huile de friteuse sur The Sky is Loaded. En tout cas belle pièce, ca m'a même donné envie de manger gras tiens.

Note donnée au disque :       
Raven › mardi 19 mai 2009 - 21:54  message privé !
avatar

un peu moins marquant que les EPs, celui-ci

Note donnée au disque :       
eudemis › mardi 17 octobre 2006 - 22:54  message privé !
disque vraiment à part dans un projet déjà à part, et on ne peut plus innovateur... les ambiances qui y sont distillées sont d'un rare étouffement, d'une violence à demi contenue.... encore assez godfleshien, streetcleanerien je dirais même :p... tout en se démarquant clairement de tout... de absolument tout le reste... un un des travaux les plus riches de Harris à mon goût...
Note donnée au disque :       
darkcradle › vendredi 5 mars 2004 - 18:41  message privé !
5 boules au lieu de 6 ???? quelle arnaque ! ! (bon je sais l'humour carambar fait mieu que ça ...)