Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPsychocharger › Psychocharger

Psychocharger › Psychocharger

cd • 16 titres

  • 1Flattracker
  • 2Roadkill
  • 3Operation psycho
  • 4Graverobbers from outer space
  • 5Devil snake
  • 6Psychocharger
  • 7The bad seed
  • 8Unforgiven
  • 9Hell to pay
  • 10Hunting for Elvis
  • 11Psychowoman
  • 12Ride
  • 13Ghoulfriend
  • 14Sunday
  • 15All dressed up
  • 16Lectroshock

enregistrement

Morceaux 3, 4, 5, 9, 10, 12, 13, 14, 15 enregistrés à Tapeworm Studios, Miami, Floride, USA // Les autres ont été enregistrés au Mchale Barone, New-York, USA

line up

Jimmy Psycho (chant, guitares, programmation), The Diabolical Dr.K (basse), Scott Mack (batterie), Chris Piranha (basse), Mase (batterie), Dangerous Dave Van Epp (guitare)

remarques

chronique

Styles
gothique
indus
Styles personnels
gothabilly / rock indus

Sous-genre en lui-même, le gothabilly se révèle presque un petit monde à lui tout seul, du dandysme de Dave Vanian à la country macabre de Ghoultown, sans oublier les influences vaudoues de Deadbolt. Hé bien, les malabars de Psychocharger ouvrent une nouvelle voie que je qualifierais de gothabilly indus. Le trio de la Grande Pomme nous propose en effet une puissante fusion entre les Cramps et Ministry et le moins que l'on puisse dire, c'est que ça décoiffe ! On reconnaît bien les bases rockabilly sauf que les basses sont plombées à l'extrême, les guitares sales et grinçantes, le tout agrémenté de temps à autre d'une touche de programmation qui épice à merveille ce cocktail détonant à base de cinglés, de diable, de filles en bas résilles et de whisky. Enclume sur le gâteau, un chant que l'on pourrait situer entre celui de Al Jourgensen (Ministry) et celui de Lemmy (Motorhead). Vous l'aurez compris, la musique de Psychocharger est à l'image de ses géniteurs, pas forcément très raffinée, ni très subtile, mais niveau efficacité, rien à dire, même si les structures finissent par tourner en rond. Si vos jambes ne bougent pas toutes seules, c'est que vous avez marché dans une flaque de glue, et face à des chansons comme 'Devilsnake', 'Psychocharger', 'The Bad Seed' ou 'Hell to pay', ce n'est même pas une excuse suffisante.

note       Publiée le mercredi 3 mars 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Psychocharger".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Psychocharger".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Psychocharger".

Raven › mardi 13 janvier 2009 - 20:51  message privé !
avatar

oooouh mais ça donne faim tout ça !