Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDeutsch Nepal › Benevolence

Deutsch Nepal › Benevolence

cd • 7 titres

  • 1Impassive metal sex
  • 2Angel impact
  • 3The fire within my cold heart
  • 4Benevolence (of the fittest God)
  • 5Entrance (part II)
  • 6Carrion still walking
  • 7Mantra

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Gothenburg Space Lab, 1992-93

line up

Lina Baby Doll (musique)

remarques

chronique

Styles
ambient
indus
Styles personnels
indus ambient rituel

'Benevolence' est le premier album de Deutsch Nepal que je me suis acheté pour la simple et bonne raison qu'il contient le premier titre de Deutsch Nepal qu'il m'a été donné d'entendre, à savoir le sixième, 'Carrion still walking', fascinante boucle de percussions orientales derrière laquelle s'élève une nappe grinçante. Par chance, il s'est avéré que le reste du disque était de qualité égale. Le premier morceau est assez classique du style Deutsch Nepal, une sorte de rythme tribal sourd entrecoupé de bribes de paroles nappées d'échos et de sons étouffés pour des atmosphères dark ambient oppressantes, quasi hypnotique. 'Angel impact' me semble plus haché dans sa structure, il joue certes sur les climats sombres et hypnotiques mais accentue également la tension nerveuse par de fugaces progressions presque symphoniques. 'Fire within my cold heart' est plus ambient en mixant des nappes basses et des sonorités de flûtes de pan étouffées soutenues par des percussions en arrière-fond qui pourraient presque rappeler certains travaux de Muslimgauze. 'Benevolence' poursuit dans une voie similaire avec variations sombres sur un ryhtme oppressant, lesquelles variations se muent en une sorte de farandole d'orgue qui restent latentes sans jamais exploser vraiment, accentuant de ce fait la tension chez l'auditeur. 'Entrance' est moins complexe, un simple assemblage de bruitages étouffés et de nappes, le titre le plus anecdotique de loin. 'Mantra' qui clôt l'album est plus inquiétant et efficace de par ses vagues glauques qui semblent comme suspendues dans un néant sans stabilité, vagues doublées sur le final de sonorités d'orgue déformées comme des incantations folles et désordonnées, tout ce qu'il fallait pour achever en beauté un disque au nom faussement rassurant... Drôle de zigue tout de même, ce Lina Baby Doll !

note       Publiée le mardi 2 mars 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Benevolence".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Benevolence".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Benevolence".

Hazincourt › samedi 21 février 2015 - 14:13  message privé !

Kosmo Kino Plaza - Cycle VIII : Le Saint Drone de Stockholm De retour à Petit Bain, KKP propose une nuit entière dédiée aux franges les plus dures des musiques post-industrielles, allant du dark ambient au power electronics, en passant par le noise. A l'affiche : Deutsch Nepal, Ex.Order, IRM (première en France), Trepaneringsritualen (première en France), Tho-So-Aa (première en France), Jarl (première en France), Geography of Hell, ExWorks. En savoir plus sur http://75.agendaculturel.fr/concert/13eme-arrondissement-paris/petit-bain/kosmo-kino-plaza-cycle-vii.html#8VHhr5sSUdBB3xiC.99

Dead26 › samedi 21 février 2015 - 07:58  message privé !

Presque aussi bon que Deflagration Of Hell quoique un peu moins tribal et plus dark ambient. Benevolence (tout comme le reste de la discographie de Deutsch Nepal d'ailleurs) est un disque qui à chaque écoutes me transporte littéralement, une invitation au voyage dans une transe cosmique des plus salutaires. Vais me replonger dedans très vite tiens....

Note donnée au disque :       
nevromantic › samedi 29 mars 2014 - 03:02  message privé !

Moi je le préfère à Erosion. Sans doute parce que c'est avec celui-là que j'ai découvert le groupe (après avoir écouté la compil Cold Meat). Me fait bien triper cet album. Simple, mais ça fonctionne à chaque fois. Rien à jeter. 5,5/6

juj › mardi 14 février 2006 - 16:23  message privé !
çui-ci n'est pas gégène (dans aucun des sens du terme d'ailleurs, ahem, j'ai rien dit), faudrait voir à chroniquer le sublime tolerance, avec l'ahurissant, délétère, psychotrope et monumental eagles gift, et aussi le fort déprimé et givrant erosion
Note donnée au disque :