Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSiouxsie And The Banshees › Hyaena

Siouxsie And The Banshees › Hyaena

  • 1984 • Geffen 9 24030-2 • 1 CD

cd • 10 titres

  • 1Dazzle
  • 2We hunger
  • 3Take me back
  • 4Belladonna
  • 5Swimming horses
  • 6Dear Prudence
  • 7Bring me the head of the preacher man
  • 8Running town
  • 9Painting bone
  • 10Blow the house down

line up

Budgie (batterie, percussions), Steven Severin (basse, claviers), Siouxsie (Siouxsie Sioux) (chant), Robert Smith (guitares, claviers), The Chandos players (violons), Robin Chanter (instruments à vent)

remarques

chronique

Dans mon esprit, j'associe souvent 'Hyaena' avec l'album précédent, 'A kiss in a dreamhouse'. Comme lui, il mêle la noirceur des premiers temps avec des orchestrations plus fouillées, des expérimentations psychédéliques et une grande diversité de sons, à commencer par les superbes plages de violon de 'Dazzle' qui, couplées aux roulements de batterie donnent à la chanson une dimension quasi épique, merveilleusement servie par la voix de Siouxsie. Certaines autres pièces gardent ce climat hanté, un brin malsain, que l'on trouvait sur 'Ju-Ju'. Je pense notamment à 'Bring me the head of the preacher man', à la fois envoûtant et obscur avec ses alternances de faux calme et son refrain plus rythmé (enrichi de discrets éléments hispaniques et orientaux) ou 'We hunger'. 'Hyaena' est aussi très aérien dans ses atmosphères de par un son cold enveloppé d'un indiscible écho qui lui donne cette dimension irréelle, comme sur 'Blow the house down', 'Painting bone' ou 'Belladona'. Une profonde sensualité, tant au niveau de la ryhtmique que de la voix, se dégage en outre de morceaux comme les très beaux 'Take me back' ou 'Swimming horses' et ses descentes de piano cristallines. Notons aussi une reprise correcte du 'Dear prudence' des Beatles qui deviendra un classique du groupe, même si j'avoue que pour ma part, c'est le titre que j'apprécie le moins sur ce cd. Signalons encore pour la petite histoire que cet album marquera la fin de la brève collaboration de Robert Smith avec les Banshees.

note       Publiée le lundi 1 mars 2004

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Richard
  • sebcircus
  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Hyaena" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Hyaena".

notes

Note moyenne        18 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Hyaena".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Hyaena".

nowyouknow Envoyez un message privé ànowyouknow

J'ai fini par me le faire celui là. Des années que je n'avançais pas dans mon exploration du groupe alors que je l'adore. "Dazzle" est impérial en entrée avec ses arrangements classiques du plus bel effet (et dont Fireworks était sans doute un avant goùt). "We Hunger" est le genre de morceau bien hanté dont seule Siouxsie a le secret (et que j'adore). "Bring Me The Head Of The Preacher" m'embarque bien aussi. "Blow The House Down" est aussi assez typique de leurs fins d'albums (Cf Juju et Kaleidoscope) avec là encore un dénouement frénétique. Comme ça a été noté ici avant moi, j'ai immédiatement tilté sur le piano de "Swimming Horses" qui a carrément inspiré Robert Smith sur un morceau de The Head On The Door l'année suivante (à moins que l'idée vienne de lui à la base puisque il a participé à l'enregistrement de ce disque de mémoire). Je préfère les précédents, ici c'est peut-être pas leurs meilleures compos mais le groupe a toujours soif et sait se montrer créatif.

Message édité le 04-12-2021 à 14:57 par nowyouknow

Note donnée au disque :       
vigilante Envoyez un message privé àvigilante

De l'orfèvrerie. Si je ne le mets pas en haut de mon podium, c'est uniquement dû à ma sensibilité plus rock que psyché. La dame est au top, Robert fait le job. Ce disque est beau.

No background Envoyez un message privé àNo background

De mon côté c'est Blow your House Down que je trouve d'une rare intensité. Comme quoi y en a pour tout le monde sur ce disque, ce qui est déjà pas mal (et nettement au-dessus de The top en ce qui me concerne).

Hazincourt Envoyez un message privé àHazincourt

C'est la même année que "The Top" des Cure, qui est aussi foisonnant de nouvelles idées, alors je me dis que c'est la folie créatrice des années 80, là on est au milieu presque 84, un moment ou tout était possible, c'est aussi l'année de "Some great reward" de Depeche Mode par exemple. Mon titre préfèré Dazzle !

Note donnée au disque :       
Richard Envoyez un message privé àRichard

J'ai toujours pensé qu'avec cet album Siouxsie et ses acolytes ont cherché à concilier un certain côté pop (avec les cinq premiers titres) à un autre moins évident et direct (les titres restants). Le résultat est peut-être un peu bancal (malgré la présence d'un guitariste de luxe). Mais je l'aime bien quand même, car il propose l'une de mes chansons préférées des Londoniens, la vénéneuse "Belladonna".

Note donnée au disque :