Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSex Gang Children › The hungry years

Sex Gang Children › The hungry years

cd • 19 titres

  • 1Mauritia Mayer (long version)
  • 2German nun
  • 3Sebastiane
  • 4Killer K
  • 5Draconian dream
  • 6Cannibal queen
  • 7Song and legend
  • 8Shout and scream
  • 9Sense of elation
  • 10Mongolia
  • 11Salvation
  • 12Times of our lives
  • 13Kill dub
  • 14Into the abyss
  • 15State of mind
  • 16Beasts
  • 17Children's paryer
  • 18Dieche (short version)
  • 19The crack up

line up

Nigel Preston (batterie), Andi Sexgang (chant, guitare, sèche, cordes), Dave Roberts (basse, guitare, choeurs), Terry Mc Leay (guitare, choeurs), Rob Stroud (batterie)

remarques

chronique

Si j'ai choisi ce best of pour ma première chronique de Sex Gang Children,c'est tout simplement qu'il s'agit de l'album qui me les a fait découvrir, que j'ai été totalement séduit et que d'une certaine façon, si la même chose pouvait se produire pour d'autres, j'en serais extrêmement heureux. Pour replacer les chose dans leur contexte, les Sex Gang Children et surtout leur charismatique leader Andi Sexgang font partie des vétérans de la première scène londonienne, celle qui a lancé le style batcave. C'est dire que la musique du groupe est assez typique du son de l'époque, une batterie très roulante, des guitares sombres et grinçantes, des prestations théâtrales, mêlant provocation post punk et décadence romantique. Pourtant la première chose que l'on remarque (et elle est indissociable de l'identité Sex Gang Children), c'est la voix si particulière de Andi, un timbre de fausset, aïgu, qui inspirera nombre d'artistes batcave de Jacky Bitch à Cinema Strange. Là, à mon avis, pas de demi-mesure, on adore ou on déteste. Pour ma part, je me classe dans la première catégorie car les compositions du groupe prennent indéniablement une coloration toute personnelle dès les premiers accords. Ajoutez à cela un talent certain pour les mélodies auquel ce best of rend pleinement justice, du violon entêtant de 'Sebastiane' à la mélancolie désespérée de 'Song and legend' en passant par des morceaux plus post punk comme les excellents 'Killer K' ou 'German nun' sans oublier le gothique tribal de 'Draconian dream'; Sex Gang Children, c'est une forme de goth luxuriant, toxique, séduisant à l'extrême...Pour vous convaincre définitivement, précisons que la version cd propose plusieurs titres supplémentaires et la version (un peu) longue de 'Mauritia Mayer'. 'Hungry years' est donc un excellent bilan de la première partie de la carrière d'un groupe qui, malgré quelques passages à vide, est d'attaque aujourd'hui encore.

note       Publiée le samedi 28 février 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The hungry years".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The hungry years".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The hungry years".

Gaylord › mercredi 4 juillet 2007 - 19:07 Envoyez un message privé àGaylord
Moi aussi j'ai découvert le groupe avec cette compilation, qui regraoupe la quasi-totalité de leur apogée. Un must !
Note donnée au disque :       
juj › lundi 14 août 2006 - 20:07 Envoyez un message privé àjuj
découvert avec celui-ci, aussi (décidément)
Note donnée au disque :       
super_mouton › vendredi 24 février 2006 - 17:43 Envoyez un message privé àsuper_mouton
Excellent Best Of, découvert ce groupe grace à ce cd.
Note donnée au disque :       
MightyJayM › dimanche 29 février 2004 - 18:56 Envoyez un message privé àMightyJayM
Ce disque a l'intérêt de regrouper des titres du 1er album 'song and legend' très difficilement trouvable de nos jours, ainsi que quelques singles orphelins dont, notamment, 'mauritia mayer'. Il convient d'écouter aussi "Dieche" pour avoir un aperçu complet de SGC 1re période.
Note donnée au disque :