Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesGThe Glove › Blue sunshine

The Glove › Blue sunshine

cd | 13 titres

  • 1 Like an animal
  • 2 Looking glass girl
  • 3 Sex-eye-make-up
  • 4 Mr Alphabet says
  • 5 A blues in drag
  • 6 Punish me with kisses
  • 7 This green city
  • 8 Orgy
  • 9 Perfect murder
  • 10 Relax
  • 11 Mouth to mouth
  • 12 The tightrope
  • 13 Like an animal (club what club ? mix)

enregistrement

produit et arrangé par Robert Smith, Steve Severin et Merlin Griffiths

line up

Andy Anderson (batterie), Martin Mccarrick (violon), Steven Severin (musique, production), Robert Smith (chant, musique), Anne Stephenson (violon), Landray (chant), Grimy Hewes (violon)

chronique

Styles
ovni inclassable
Styles personnels
new wave psychédélique

Sacré cocktail que ce 'Blue sunshine' (du nom d'un acide): prenez deux vedettes de la new wave des 80's, à savoir Robert Smith des Cure et Steve Severin de Siouxsie and the Banshees, adjoignez-leur une chanteuse bizarre, pas mal de drogues, des instruments et une TV, vous obtiendrez ce disque. Si la 'philosophie' des morceaux de cet album n'est pas forcément toujours évidente à suivre, niveau qualitatif, rien à redire, c'est à un véritable trip au travers d'une new wave riche et complètement hallucinée que nous sommes conviés. Musicalement, l'ensemble se rapproche davantage de l'univers des Cure que des Banshees; je dirais qu'on y retrouve des atmosphères proches de 'Japanese whispers', avec une touche de noirceur directement héritée de 'Pornography'. Beaucoup de compositions à partir de boîtes à rythmes, de sons synthétiques, le tout épicé de gémissements de basse ou de guitare pour des ambiances variées, de la folie de 'Like an animal' aux sonorités arabisantes de 'Orgy', en passant par l'ambient allumé de 'Perfect murder' ou le faux folk cabaret de 'Mr Alphabet says' (ces derniers chantés par Robert Smith lui-même). L'instrumental 'Relax'(le mal nommé) évoque même des échos de la chanson 'Pornography' version tripée. L'édition cd propose en outre un remix de 'Like an animal' et deux bonus qui ne figuraient pas sur la version vinyl. Si 'Blue unshine' a tout du délire total, il n'en demeure pas moins un véritable classique de la new wave et un magnifique petit ovni, témoin de la créativité sans borne de deux excellents musiciens.

note       Publiée le jeudi 26 février 2004

partagez 'Blue sunshine' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Blue sunshine"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Blue sunshine".

ajoutez une note sur : "Blue sunshine"

Note moyenne :        13 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Blue sunshine".

ajoutez un commentaire sur : "Blue sunshine"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Blue sunshine".

dariev stands › lundi 22 mai 2017 - 13:11  message privé !
avatar

grand fou va ;)

Note donnée au disque :       
bubble › lundi 22 mai 2017 - 13:05  message privé !

je ne sais pas trop pourquoi je l'ai ressorti celui là .. l’édition deluxe .. et bien moi je préfère les versions "demo" du deuxième cd bizarrement..

Richard › vendredi 10 juin 2016 - 06:05  message privé !

Smith et Severin nous embarquent dans un voyage délirant et hautement addictif. Petite merveille aux mille couleurs.

Note donnée au disque :       
TribalCrow › dimanche 20 septembre 2015 - 16:26  message privé !

Une grande dose d'acide dans la New Wave. Severin et Smith laissent libre court à leurs délires psyché, déjà présent dans leurs albums contemporains de leurs groupes, mais ici sans limite et aux arrangements synthé/basse bien en avant. Ambiance Bariolée et bigarrée, des chansons d'humeurs variées et toujours perchées.

Note donnée au disque :       
Harry Dickson › jeudi 13 juin 2013 - 21:17  message privé !

Merveille. Beatles, poésie psyché, vertiges, ciné et tv oldies + cette chanteuse - d'où venait-elle et où est-elle passée ? 1983.

Note donnée au disque :