Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGaë Bolg And The Church Of Fand › Tintagel

Gaë Bolg And The Church Of Fand › Tintagel

cd | 10 titres

  • 1 Tintagrel
  • 2 Pendant l'apocalypse
  • 3 Hymne
  • 4 Offertorio
  • 5 Gloria
  • 6 Avant l'apocalypse
  • 7 Le chant de la rainette
  • 8 Danse des nains
  • 9 Rite
  • 10 Tintagrel

line up

Gaë Bolg (Voix, flutiau et tambourin); Eric roger (Voix, trompette, (en)cornet, claviers); Noria Iorino (voix, gaë bolg); Stéphane Collange (Cor poié); Aline Tergny (sax)

remarques

"Tintagrel a été enregistré en 1999 au royaume de fand lors de la 17ème cérémonie khräptique de l'église de fand, et pressé en disque-image à 77 copies ainsi qu'en vynil noir ébène à 296 copies. Puis, afin d'en faire un joli cd, de remplir le compte en banque de nostre sérénissime grand maistre et d'embêter les bootlegers de tout poil, Tintagrel a été légèrement troncaturé, complété 3 titres pas très faciles à trouver, puis partiellement réenregistré et quasi-intégralement remixé dans le courant de l'année 2003 au couvent des sept pins."

chronique

Styles
gothique
folk
Styles personnels
occultisme médiéval...

Il y a un passé avant le moyen-âge... Dysphorie Records a choisi de nous le révéler. Manque de Bolg, c'est du Gaë! En ces années de pestilence son Altesse sorti un vynil, déjà deuxième album, qui nous trimballe encore par les cheveux dans la boue malfamée et sorcière des paysanneries occultes d'un passé de cauchemard. Pendant l'apocalypse... offertorio... Gaë Bolg a composé ici une messe, paillarde et sordide, glauque, tissée de flûtes aux mélodies angoissantes, de percussions inéxorables et de déclamations vocales énormes. Plus belle que la ballade de l'ankou cette histoire du passé des anciens respire le dramatique et plonge dans l'incantation terrible des sorcières les plus velues de l'histoire des vieilles pies. Si le tout souffre d'un son souvent trop court et aux accents franchement dégueulasses, on peut toujours se dire qu'il n'y a certes pas de raison pour ne pas écouter ce disque assis le cul dans la merde. Ce vieux témoignage de l'église de Fand démontre si besoin était que les païens de la ballade de l'ankou ont un passé de moines occultistes impitoyables qui en appellent à la lune comme des chiens à la mort lors de vocalises possédées. Malgré la trucculence, ici on ne rit pas. Des cris de femmes, des sons venus de la nuit, des mélodies d'angoisses ou de tristesses profondes aux pays de la bourrée... et des nuits ensorcellées. Avant l'apocalypse, procession d'épouvante... le chant de la rainette ou la danse des nains ne sont jamais que de terribles instants d'appels à la mère Mort. Ce n'est plus la ballade du valet... mais celle de sa maîtresse.

note       Publiée le samedi 14 février 2004

partagez 'Tintagel' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Tintagel"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Tintagel".

ajoutez une note sur : "Tintagel"

Note moyenne :        8 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Tintagel".

ajoutez un commentaire sur : "Tintagel"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Tintagel".

Arno › lundi 28 septembre 2009 - 21:23  message privé !

J'ai une suggestion pour Guts... Engager un correcteur... C'est toujours rageant de voir des fautes d'orthographe (qui sont à mon avis des fautes de frappes) dans de si belles chroniques...

Note donnée au disque :       
Arno › mardi 16 décembre 2008 - 22:20  message privé !

J'adore l'Hymne... très proche de l'original de Sibelius: "Har du Mod..."

Note donnée au disque :       
taliesin › jeudi 27 mai 2004 - 07:39  message privé !
Voilà, le cd est enfin acheté, car je ne détenais jusqu'à présent qu'une poignée de titres en mp3... Tout à fait jouissif, bien entendu, même si je préfère 'La ballade de l'Ankou'.
Note donnée au disque :       
Marco › mercredi 25 février 2004 - 22:29  message privé !
avatar
Pas bien grave mon tit Sheer-Khan : t'aurais pu au moins écrire TigreTagel lol ;-)
Sheer-khan › mercredi 25 février 2004 - 22:21  message privé !
avatar
c vrai marco... j'ai honte... :-(