Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBTim Berne › The Empire box

Tim Berne › The Empire box

20 titres - 227:25 min

  • 1/ The Glasco Cowboy [For Julius Hemphill] (9:53) - 2/ A.K. Wadud [For Abdul Wadud] (13:18) - 3/ Computerized Taps for 12 Different Steps (6:31) - 4/ N.Y.C. Rites (14:57) - 5/ Chang (6:55) - 6/ The Water People [For Brian Horner] (8:45) - 7/ 7x (9:43) - 8/ Flies (7:17) - 9/ A Pearl in the Oliver C. (4:15) - 10/ Showtime [For Don and Thelma Cline] (12:07) - 11/ Hot and Cold (8:00) - 12/ Spectres (5:41) - 13/ Grendel [For Hamid Drake] (8:50) - 14/ Stroll (9:21) - 15/ For Charles Mingus (11:32) - 16/ San Antonio/The Unknown Factor (20:00) - 17/ Roberto Miguel [For Roberto Miguel Miranda] (4:49) - 18/ New Dog/Old Tricks (15:12) - 19/ Shirley's Song [For Shirley Britt]/The Mutant of Aldebaran (26:40) - 20/ Flies/The Ancient Ones [For Alex Cline] (26:05)

enregistrement

CD 1 "The Five Year Plan" : Melnitz Hall UCLA, Los Angeles, Californie, USA, 25 avril 1979 / CD 2 ""7x" : Intermix Studio, Los Angeles, Californie, USA, 8 janvier 1980 / CD 3 "Spectres" : Brooklyn, New York City, USA, 5 février 1981 / CDS 4 & 5 "Songs and Rituals in Real Time..." : Inroads, New York City, USA, 1er juillet 1981

line up

Tim Berne (saxophone alto), Olu Dara (cornet), Glenn Ferris (trombone), John Lindberg (basse), Paul Motian (batterie), John Carter (clarinette), Nels Cline (guitare électrique, hawaiian lap steel guitare, guitare douze cordes), Vinny Golia (flûte, basson, piccolo, saxophone baryton), John Rapson (trombone), Mack Goldsbury (saxophones soprano et ténor), Ed Schuller (basse, contrebasse), Alex Cline (percussions), Roberto Miguel Miranda (contrebasse), James Harvey (trombone)

chronique

Styles
jazz
Styles personnels
avant garde > post moderne

Parler de l'"Empire Box" de Tim Berne, c'est un peu comme toucher au Saint Graal ; ça ne se fait pas. C'est un objet de culte qui est fait pour être découvert et dans lequel chacun projetera ses émotions, ses attentes, ses propres expériences. Nous avons déjà évoqué le cas de ce saxophoniste de talent, notamment au travers du Bloodcount Ensemble, un talentueux jazzman, doté d'une approche qui lui est propre et qui, à bien des égards, mérite parfois même plus de considération qu'un Zorn qui a été pris, plus d'une fois, en flagrant délit de foutage de gueule, se permettant de faire fructifier son entreprise en balançant des enregistrements, en veux-tu, en voilà, à des snobinards de la pire espèce qui achètent sans rechigner et sans extraire le disque de son boîtier pour y prêter une oreille (Waouw ! Mon premier coup de gueule depuis longtemps, ça fait du bien...). Que dire, donc, de cet "Empire Box" si ce n'est qu'il est, malgré sa petite taille, monumental. En cinq disques, Berne nous fait redécouvrir ses premiers enregistrements sur le maintenant défunt label Empire. Bien que paru en 1999, ce coffret retrace trois années de travail intensif (de 1979 à 1981) au travers de quatre albums, dont un double, reproduits ici en intégralité. C'est rauque, hargneux, minimal, dépressif, passionnel, tourmenté, incisif, vicieux, malsain, âpre, déterminé, inventif, bluffant. En un mot comme en cent, un truc taillé sur mesure pour ce site. Vous m'en direz des nouvelles. Mais, ô horreur, je pense que cet objet de convoitise est désormais impossible à se procurer via une filière dite classique. Serait-il introuvable, perdu quelque part ? Sans doute dans un château, dans une contrée sombre qu'un épais brouillard dissimule en partie ? Courrez sur le site de Screwgun pour commander ce trésor qu'on nous a trop longtemps caché, avant qu'il ne soit trop tard ! Quand je vous parlais du Saint Graal...

note       Publiée le lundi 2 février 2004

partagez 'The Empire box' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "The Empire box"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The Empire box".

ajoutez une note sur : "The Empire box"

Note moyenne :        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The Empire box".

ajoutez un commentaire sur : "The Empire box"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The Empire box".

Milesahead › mardi 24 novembre 2015 - 22:41  message privé !

De Tim Berne, jeter également une oreille sur le projet Snakeoil qui, pour en être moins explosif, n'en est pas moins passionnant. Grande science de l'écriture ! Connais pas encore ce coffret, mais ça donne envie !

Reflection › dimanche 9 mars 2014 - 22:12  message privé !

Exceptionnelle ! 6/6, chef d’œuvre sans hésiter... C'est de l'art, du jazz impressionniste, des touches de couleurs qui vous pètent à la figure dans tous les sens, l'inverse du mot "terne". Une des pierres angulaires de mes disques de Jazz !

Note donnée au disque :       
Reflection › mercredi 12 juin 2013 - 08:33  message privé !

Très content de m'etre procuré cet objet. Première écoute et je suis très loin d'avoir fait le tour, forcément (...), mais j'aime ce Jazz là, à la fois lyrique et brut. Un diamant brut oui... Bloodcount est une sacré formation également (Jim Black y est tellurique).

Note donnée au disque :       
Khyber › samedi 12 avril 2008 - 22:43  message privé !
A noter que Berne passe à Lille (La Malterie) Jeudi prochain 17
newbie › mardi 4 décembre 2007 - 14:34  message privé !
Monstrueux!!!
Note donnée au disque :