Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBaratro / Entity / Undead › Blood beyond the sand

Baratro / Entity / Undead › Blood beyond the sand

cd • 13 titres

  • 1BARATRO: Agonizing on cursed ground
  • 2Dirty crosses in jubileum
  • 3One day
  • 4The consience
  • 5Steel in my voodoo duel
  • 6ENTITY: Merciless
  • 7When races collide
  • 8I'm the loser
  • 9Death contamination
  • 10Highway of my grief
  • 11UNDEAD: Agony ?
  • 12E.N.D
  • 13Uncontrolledbleeding

remarques

chronique

Styles
metal extrême
death metal
Styles personnels
death metal

Tiens un nouveau label death metal ! Et comme première production, ces italiens nous proposent un 3-way split qui arrache ! Première constatation : le son surpuissant des 3 groupes, très proche d'un "Heartwork" de Carcass (surtout pour Baratro) et par conséquent très efficace. Au niveau des styles abordés, et bien ona du death metal et du bon ! Baratro démarre les hostilités avec un death metal excellent, mixant parfaitement old et new school. Blasts tombant quand il faut, riffs inspirés, chanteur hallucinant, une impression de brutalité rareet un respect des traditions (au niveau des structures) qui force le respect ! C'est très simple, s'il n'y avait eu que Baratro, le 6/6 aurait été proche. Une telle énergie et puissance est suffisamment rare pour être notée ! Je ne vais donc pas m'étaler, je guette avec impatience leur prochaine offrande... Deuxième groupe : Entity. Déjà le niveau baisse. Le death se fait plus américain, plus dans un esprit Fleshgrind meets Deicide. Le chant passe au guttural, les rythmiques plus marteau piqueur, les riffs sentent le déjà entendu, mais disons pour être honnête que sans caser la baraque, leurs 5 morceaux s'écoutent sans problème, notamment grâce à cette production très efficace. Puis le split se termine avec Undead. Et là on passe à un autre style death, plus hardcore, manifestement très influencé par Obituary. Riffs bien groovys et bon à casser les nuques, prod' toujours au top, bon gros refrains hardcore, ici encore sans casser la baraque, ces italiens nous desservent une musique qui doit très certainement prendre toute son ampleur live, même si elle manque encore d'un peu de variété. Bref, un split d'un excellent niveau (et digipack siouplait) me chagrinant quelque peu par son côté plus promotionnel de chaque groupe qu'autre chose. En tout cas, rien que pour Baratro, cela vaut le détour, et puis gorego nous prouve également que l'italie ne fait pas que du heavy mais qu'en matière de death, la scène est là !

note       Publiée le jeudi 29 janvier 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Blood beyond the sand".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Blood beyond the sand".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Blood beyond the sand".

Nicko › vendredi 30 janvier 2004 - 11:09  message privé !
avatar
je vends ce Digipack 10€... nickobutcher@hotmail.com