Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSScorn › Vae Solis

Scorn › Vae Solis

cd • 13 titres • 75:23 min

  • 1Spasm02:49
  • 2Suck and eat you03:48
  • 3Hit07:36
  • 4Walls of my heart07:02
  • 5Lick forever dog06:29
  • 6Thoughts of escape05:18
  • 7Deep in - Eaten over and over08:28
  • 8On ice08:00
  • 9Heavy blood05:41
  • 10Scum after death (dub)05:54
  • 11Fleshpile (edit)05:15
  • 12Orgy of holiness04:48
  • 13Still life04:13

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Enregistré et mixé au Rhythm Studios, Bidford/Warwickshire, Angleterre, novembre 1991

line up

Justin K. Broadrick (guitares), Nick Bullen (basse, batterie, drum machine, samplers, chant), Mick Harris (basse, batterie, drum machine, samplers, chant)

remarques

chronique

Styles
indus
Styles personnels
industriel metal expérimental

Se sentant trop à l'étroit dans le schéma du metal pur, Mick Harris quitte Napalm Death dont la notoriété lui était pour une grande part impartie grâce à un jeu de batterie exceptionnel et maintes fois copié depuis. Autant dire que le changement est radical : d'un grindcore sans concession à un death/grind plus consensuel, Harris propose ici une musique industrielle, lourde et torturée, aux ambiances dérangeantes (et c'est pas peu dire !). En outre, monsieur sait s'entourer : son comparse Nick Bullen à la basse (membre fondateur de Napalm Death en passant) et au chant, ainsi que Justin K. Broadrick de Godflesh, ici en guest-guitariste. L'influence de ce dernier est bien évidemment présente, étant donné la nature de son jeu de guitare et l'amitié qui le lie (du moins à cette époque) à ses potes de Birmingham. 'Vae solis' est un moment fort, très fort : passant allègremment d'un rock indus lourd et très rentre dedans ('Spasm', 'Walls of my heart', l'excellent 'Hit') à des ambiances à la Godflesh/Loop (groupe de Robert Hampson qui collabora avec Godflesh) d'un glauque incroyable ('Deep in', le génial 'Lick forever dog', les extraordinaires dub/ambient/metal 'Scum after death' et 'On ice'). Cette expérience sonore se veut intense et hétéroclite, on navigue sans problème entre indus pur, metal-rock lourd et crade (limite 'stoner/doom') et ambient froide ('Orgy of holiness', 'Still life'). Bref, pour sa reconversion Mick Harris sort le grand jeu en proposant des ambiances uniques, personnelles et inoubliables. Du grand art qui sera confirmé par une suite certes différente mais relevant de qualités artistiques exceptionnelles ! IN-DIS-PEN-SA-BLE !

note       Publiée le lundi 26 janvier 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Vae Solis".

notes

Note moyenne        26 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Vae Solis".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Vae Solis".

surimi-sans-mayo › dimanche 22 novembre 2020 - 03:25  message privé !

Et Heavy Blood ?! Le meilleur morceau du monde, à en juger par son aptitude à passer en boucle pendant autant d'après-midi à végéter.

Note donnée au disque :       
E. Jumbo › dimanche 22 novembre 2020 - 02:02  message privé !

J'ai encore un peu de mal à y voir autre chose que du sous-Godflesh - ce qui est déjà pas mal. Quitte à noyer son metal indus dans du dub/illbient, je préfère qu'il boive vraiment la tasse, comme sur Colossus ou les premiers God & Ice. Le dub metal tribal de "On Ice" est quand même excellent, et puis l'impression d'écouter un cover band de Godflesh jouer Streetcleaner dans un bunker pendant qu'on boit une bière à l'extérieur est sympa.

Note donnée au disque :       
surimi-sans-mayo › jeudi 30 juillet 2020 - 23:07  message privé !

Heavy Blood. Morceau qui tourne en boucle dans ta tête, toute ta vie.

Note donnée au disque :       
saïmone › jeudi 30 juillet 2020 - 21:22  message privé !
avatar

Les égouts.

Raven › jeudi 30 juillet 2020 - 21:14  message privé !
avatar

Les égouts de Streetcleaner.

Note donnée au disque :