Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSlayer › The sickness within

Slayer › The sickness within

  • 1995 • Oxygen OXY 009 • 1 CD

17 titres

  • 1/ Chemical warfare - 2/ Mandatory suicide - 3/ War ensemble - 4/ Divine intervention - 5/ Dittohead - 6/ Dead skin mask - 7/ Seasons in the abyss - 8/ Raining blood - 9/ Angel of death - 10/ Killing fields - 11/ At dawn they sleep - 12/ 213 - 13/ South of heaven - 14/ Raining blood - 15/ Black magic - 16/ Mind control - 17/ Reborn

enregistrement

Titres 1 à 9 enregistrés live à Donington le 26 août 1995. Titres 10 à 15 enregistrés live au Solnahallen à Stockholm le 16 décembre 1994. Titres 16 et 17 enregistrés live à la Brixton Academy de Londres le 9 novembre 1994.

line up

Tom Araya (chant, basse), Paul Bostaph (batterie), Jeff Hanneman (guitare), Kerry King (guitare)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
thrash metal

Première constatation avec ce live : on se fout pas de notre gueule avec ici dix sept titres et seulement un morceau en double ("Raining blood" !). On a tout d'abord droit à l'intégrale du concert de Donington dans le cadre du festival des "Monsters of Rock" en 1995. Le groupe est particulièrement en forme et la performance est ultra-puissante et très carrée, le public fait aussi bien entendre sa présence, la set-list est géniale, en bref, c'est parfait ! Par la suite, le niveau devient plus 'conventionnel', d'un bon niveau, mais rien comparé à Donington. Le principal intérêt de cette deuxième partie est d'avoir des titres relativement rares en live et sur bootleg comme "213", "Killing fields" ou "Mind control". Le groupe reste quand même fidèle à sa réputation de meilleur groupe live de la planète. Un très bon live, bien rempli !

note       Publiée le vendredi 13 juillet 2001

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The sickness within".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The sickness within".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The sickness within".