Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMy Dying Bride › Songs of darkness, words of light

My Dying Bride › Songs of darkness, words of light

cd | 8 titres

  • 1 The wreckage of my flesh [8:45]
  • 2 The scarlet garden [7:49]
  • 3 Catherine Blake [6:32]
  • 4 My wine in silence [5:53]
  • 5 The prize of beauty [8:02]
  • 6 The blue lotus [6:33]
  • 7 And my fury stands ready [7:45]
  • 8 A doomed lover [7:54]

enregistrement

Enregistré et mixé par Mags, au Academy Studio, Dewsbury, West Yorkshire.

line up

Aaron Stainthorpe (chant), Ade Jackson (basse), Andrew Craighan (guitare), Hamish Glencross (guitare), Shaun Taylor-Steels (batterie), Sarah Stanton (claviers)

chronique

Styles
metal extrême
doom metal
Styles personnels
dark doom metal

Je dois l'avouer : J'ai coupé les ponts avec My Dying Bride depuis le moyen (et chiant) "Like gods of the sun" en 1996 ! Depuis de l'eau a coulé sous ces fameux ponts et jamais il ne m'était venu l'envie de voir ce qu'avait donné l'évolution du groupe pendant tout ce temps... Et puis l'autre jour voilà que je découvre "Songs of darkness, words of light" au fond de ma boite aux lettres planqué sous 3 kilos de brochures publicitaires. Sans conviction je place le cd dans ma platine, et là... miracle... le charme opère de suite. Oubliées les longueurs inutiles du passé, le My Dying Bride nouveau est inspiré comme jamais à l'image de la batterie tribale et imposante de Shaun Taylor-Steels ! "Songs of darkness, words of light" reste pourtant dans la veine dark doom metal qui a fait le succès du groupe et offre huit morceaux majestueux (sans le côté pompeux), dont certains comme l'ahurissant final "A doomed lover" s'inscriront très certainement parmi les chef-d'oeuvres du genre. La diversité du chant : voix claire entrecoupée par des passages limite black metal et d'autres très dark apporte une grande richesse à l'album. Le groupe a mis en place de superbes et passionnantes pièces musicales, où les mélodies sont plus que jamais présentes et parviennent à transporter l'auditeur dans des sphères ténébreuses et envoutantes. Pour son huitième disque studio, My Dying Bride n'a décidément pas fait les choses à moitié ; tout est réuni pour faire de "Songs of darkness, words of light" un disque qui restera gravé dans les mémoires. La mission est accomplie avec succès ! Quant à moi, il ne me reste plus qu'à rattraper le temps perdu et à me plonger dans leur trois albums précédents sur lesquels j'ai osé faire l'impasse... Quel inconscient je fais !

note       Publiée le samedi 24 janvier 2004

partagez 'Songs of darkness, words of light' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Songs of darkness, words of light"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Songs of darkness, words of light".

ajoutez une note sur : "Songs of darkness, words of light"

Note moyenne :        52 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Songs of darkness, words of light".

ajoutez un commentaire sur : "Songs of darkness, words of light"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Songs of darkness, words of light".

varg › vendredi 10 juin 2011 - 19:04  message privé !

ouais les "dieux" je sais pas, ça colle pas trop aux mectons, mais passons... sinon pas mal ce disque, peut être un peu trop maîtrisé d'ailleurs à mon goût, je préfère autant voire plus les vieux débuts à la prod bien sèche, aride, avec cette grandiloquence intime si particulière à MDB.

gardenniah › vendredi 10 juin 2011 - 13:51  message privé !

"Songs of darkness" est le dernier bon album des dieux du Doom/Death et Doom Metal. Parfaitement composé , interprété et enregistré. Il est un sommet de leur discographie , dans la mesure ou il reste épique mais plus compacte que les précédents. La suite sera moins glorieuse avec un "a line of deathless" handicapé par 3 titres ennuyeux malgrès 4 bon morceaux d'ouvertures."for lies i sire" avec sa section rythmique patraque , martellement insupportable , violon insignifiant et là n'importe ou , basse... à limite du néo. Depuis 6 ans , il n'y a que le projet Aaron , Andrew et Maudlin "Evinta" qui apporte une prestance aujourd'hui oublié. Oeuvre Dark Ambiant anti-gothic mode !!!

Arno › samedi 26 décembre 2009 - 12:00  message privé !

"My wine in silence" ferait un joli slow pour un mariage...

Note donnée au disque :       
Mountain of Judgement › lundi 1 juin 2009 - 22:06  message privé !

Quel dommage que la pochette soit si affreuse...

Note donnée au disque :       
pinnickX › lundi 1 juin 2009 - 21:25  message privé !

Funky, sautillant, frais, léger, printanier ... arf arf arf

Note donnée au disque :