Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBelphegor › Lucifer incestus

Belphegor › Lucifer incestus

cd • 9 titres

  • 1Intro : inflamate christianos
  • 2The goatchrist
  • 3Diaboli virtus in lumbar est
  • 4Demonic staccato erection
  • 5Paradise regained
  • 6Fukk the blood of christ
  • 7Lucifer incestus
  • 8The sin hellfucked
  • 9Fleischrequiem 69/outro

enregistrement

Produit par Alexander Krull et Helmuth. Enregistré et mixé par Alexander Krull au Mastersound Studio, Allemagne, Fellbach in 2003.

line up

Helmuth (heretic grunts, chainsaw); Sigurd (6-string terrorism); Barth (4-string goatfukk); Torturer (Highspeed artillery)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
black/death metal

C'est bon! C'est ce à quoi on s'attend, : du black/death surpuissant et occulte, avec le son qu'il faut entre puissance et confusion et sa succession de déflagrations riffées à deux guitares du genre qui fait gonfler les biceps. Belphegor allie l'aggression et la violence à l'ambiance, la noirceur et la toute petite dose d'intelligence nécessaire. Les accords sont abyssaux, les ralentissements monumentaux, les vocaux ravageurs et les pointes de vitesse faites en mitrailleuses lourdes, le clavier montre ses ailes au moment nécessaire. Avec certaines chutes de leads qui évoquent Dissection, une fureur générale que seule l'union black death sait offrir aux neurones, un ensemble de thèmes, mélodies et accords trempés de sorcellerie et de noirceur terrible, "Lucifer Incestus" est un temple cultiste aux rites impitoyables, traversés de soli, de breaks et d'envollées, de leads à deux guitares, pour une messe plus intense, et plus horrible encore. L'intro de "The sin hellfucked" est franchement magistrale, sa suite est encore pire. C'est le type d'album dont il n'y a rien à dire... imaginez la merde pour le pauvre chroniqueur. Car le style est connu, le vocabulaire éprouvé, l'ambiance familière, et l'efficacité totale. Savoir faire irréprochable, inspiration parfaitement adaptée au sujet, Belphegor sait composer, sait jouer, sait travailler, piloner grave la gueule, construire et fabriquer. Une outro remarquable, et voici donc un beau bébé, violent et culturiste, qui asseoit Belphegor bien haut sur la montagne. Mais même si on a tout à recevoir de "Lucifer incestus", et pour notre plus grand plaisir, on n'a rien à en apprendre. Ce n'est pas du déjà-entendu, non... mais c'est incontestablement du déjà-vécu. Ce lourd bémol posé, il n'y a plus qu'à y retourner, dans cet antre du mal, pour voir se déchaîner les plus atroces succubes et les pire Tanari... car je l'ai déjà dit : c'est bon! TRES GROS 4/6...

note       Publiée le lundi 19 janvier 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Lucifer incestus".

notes

Note moyenne        15 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Lucifer incestus".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Lucifer incestus".

TWB › jeudi 9 décembre 2010 - 15:19  message privé !

Rien que pour le début de "The goatchrist"... cette baffe! Un bon album en général, suffisamment "aéré" (comprenez là du mid-tempo, pas de la douceur hein) pour ne pas lobotomiser totalement à l'écoute.

bloodyhours › vendredi 20 février 2009 - 22:14  message privé !

Excellent album.

Note donnée au disque :       
triistan › vendredi 16 mai 2008 - 23:31  message privé !
franchement, les mélanges types black death et mélanges en tout genre m'on toujours laissé dubitatif. Une fois sur 100 sa donne un truc cohérent. Là heureusement on tombe dans le bonne pare, car c'est très très bon franchement j'ai écouté seulement l'album pestapokalypse et c gigantesque. C très extrême et pourtant je pense que les gens qui n'aiment pas l'extreme aimerons qand même tellement c bien fait. Une synthèse parfaite entre morbid angel et marduk et dark funeral. Imparable
Inhuman › lundi 31 décembre 2007 - 17:54  message privé !
Mazette quelle vitesse ! Alors ouais ils réinventent pas l'eau froide mais ils sont d'une précision et d'une efficacité redoutable ces Autrichiens. Ils maîtrisent bien leur instrument, surtout Torturer qui porte très bien son nom, il assène des blasts de fou furieux tout au long de l'album. Les riffs envoient le pâté, les voix sont excellentes. Niveau paroles pas de miracle, c'est presque touchant tellement c'est vide. Et pour finir l'artwork est superbement blasphémateur.
Note donnée au disque :       
Icare › mercredi 11 octobre 2006 - 15:10  message privé !
wouarf... C malsain, cru, violent, blasphematoire, dominateur, inhumain.... Ils sont fous c Belphegor!! :-) En tout cas ke personne ne vienne me dire ke c un peu "mou du genou"! Mention spéciale au Fleischrequiem ac sa petite intro melodique et le riff enorme ki deboule derriere ac la voix caverneuse du bon gros Helmut... Un must ds le genre!!
Note donnée au disque :