Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNargaroth › Geliebte des regens

Nargaroth › Geliebte des regens

cd • 6 titres

  • 1Intro _ calling the rain3.59
  • 2Manchmal wenn sie schläft17.41
  • 3Wenn regen liebt (zwiegespräch mit mir)11.59
  • 4Von scherbengestalen und regenspaziergang (vision eines realen todes)11.52
  • 5Manchmal wenn sie schläft (in musikalisch differenter und kristalliner lebensform )17.17
  • 6Outro - leb' wohl10.19

enregistrement

The "Beloved of the rain" was brought to instrumental sound from 3-5 juin 2001. Vocals were done in spring 2003.

line up

Kanwulf (Vocals, crying guitar, didgeridoo, rainmaker, etc...); D (didgeridoo); L'hiver (drums)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
black metal

Lent, long, morne... triste... pur et dur: Nargaroth est aimé de la pluie, mais il n'aime décidément personne. Entièrement habillé de sons naturels de pluies, d'orages, de vent, la nouvelle déclaration de Kanwulf est totalement désespérée, déchirée... agonisante. Un black metal terrible aux aigus de scie rouillée. Des pièces de 10 à 20 minutes, des harmonies primaires et déchirantes, un son exclusivement agressif, une voix qui n'a plus rien à perdre... des monotonies de minutes interminables qui nous emportent. Le black metal fût pourtant la guerre, la hargne, l'assault par les armes et la propagation tous azimuts de la haine... dans le souvenir de Burzum, Nargaroth est aujourd'hui en plein abandon, épuisé par la nuit, et le froid qui perdure. Las de courir au front, de sauter à la gorge, las de se battre avec fougue Kanwulf se tient à genoux, au bordde son vieux lac, et lance dans le ciel gris qui n'en a rien à foutre un cri de plus d'une heure, déchirant le silence et les âmes alentours, alourdissant les crânes et pénétrant le ventre pour y loger son mal. Les riffs chialent et se répètent, encore et encore... ils sont lents... cette pièce comme toutes les autres va durer 15 minutes et tout le riff est là... défiguré par la douleur, déformé par sa propre monotonie, joué, répété, asséné à n'en plus finir selon le plus simple des principes : les larmes se suivent et se ressemblent, chacune plus lourde et douloureuse simplement à mesure que les minutes passent, et que la crise continue. Ce n'est plus du mid-tempo, c'est une marche funèbre, ce n'est plus du primaire, c'est du à bout de force. Voici une lente procession de riffs tristes et lourds,glaciale, batterie au ralenti, vocaux sans illusions, brumeux, et qui gémissent si fort et à n'en plus pouvoir qu'ils finissent dispersés dans le froid des guitares, les cendres de la batterie, soufflant comme un blizzard hanté par la douleur. Il n'y a plus une feuille pour couvrir la forêt, l'air gelé a cassé les brins d'herbe, découvert les rochers, figé les lacs et les ruisseaux... Kanwulf hurle sur le givre comme le vent sur la lande, et les guitares disloquent ses restes de tympans. La misère... le froid... le vide et l'ennui... la lenteur... un son qui n'est que cris, des guitares à la voix, de la brume au blizzard. Kanwulf chante le vent sombre, qui laisse les arbres morts et les champs sans oiseaux... aimé de la pluie sans doute, mais qui erre pourtant seul, dans un désert de glace.

note       Publiée le dimanche 18 janvier 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Geliebte des regens".

notes

Note moyenne        21 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Geliebte des regens".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Geliebte des regens".

Demonaz Vikernes › dimanche 20 décembre 2015 - 13:49  message privé !

Il y a quand même eu Jahreszeiten en 2009, une belle réussite !

Note donnée au disque :       
Dead26 › samedi 19 décembre 2015 - 21:28  message privé !

Cet album il put vraiment du cul. Autant les précédents avaient du charme, autant celui-là je l'ai toujours trouvé chiant comme la pluie et ce depuis la première écoute. Nargaroth ne sera jamais plus....

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › vendredi 18 décembre 2015 - 16:20  message privé !

J'en ai finalement refait une, pour être sur. Mais c'est bien fini. J'ai failli y croire avec Wenn regen liebt presque tolérable. Mais non, cet album pue la merde.

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › lundi 12 octobre 2009 - 21:23  message privé !

2 boules de moins pour ce ratage complet qui m'apparait plus insuportable à chaque nouvelle ecoute. D'ailleurs c'etait la derniere.

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › jeudi 15 janvier 2009 - 14:36  message privé !

un des albums les plus long et chiant que j'ai jamais ecouté. Ya bien de bons passages, mais putain qu'est ce que c'est long ! Et puis le concept de mettre 2 fois le meme morceau, une fois avec des samples d'eau en outro, une fois sans, c'est un poil abusé...surtout quand le morceau en question dure 17 minutes !!

Note donnée au disque :