Vous êtes ici › Les groupes / artistesFFisherman › Kokoromi karaoke

Fisherman › Kokoromi karaoke

  • 1995Semetery Wotre Music / Jellyfish Factory 22098 WM 326 • 1 CD

16 titres - 63:59 min

  • ... impossible à dire !!

informations

?

?

line up

?

chronique

Il est difficile de dire quoi que ce soit de sûr avec Fisherman. C'est un groupe a priori français, dont la composition m'est inconnue. Je crois savoir qu'il y avait un dénommé MrLearn qui s'occupait du coté samples et bidouillages électroniques. On pourrait comme parfois je l'ai lu les définir comme un mélange de Ministry et des Residents... A la vérité Fisherman ne ressemble à rien de ce que vous avez pu écouter auparavant et de toute façon si on retrouve ses petits sur un titre (pour peu qu'il soit un peu metal, ou bine un peu ambiant) on les perd juste après car le titre suivant n'a plus rien à voir... Ils sautent en permanence d'un style à l'autre, tantôt un morceau ambiant tout en nappes et samples de films ou émissions télé (on y trouve le doubleur de Omer Simpson dire un truc du genre "j'vais t'casser ta sale petite gueule" au milieu d'un morceau mélés de bruits étranges...), tantôt un rock lourd et industriel, tantôt une reprise sous calmants mais avec des guitares hyper saturées des "Strawberry fields forever" et "Michelle" des Beatles, qu'ils massacrent allègrement pour mon plus grand plaisir (je déteste les reprises à la note près !). Mais derrière ce marasme sonore l'ambiance ne décolle jamais, ce n'est pas à mon avis un projet de plusieurs personnes pour rigoler. L'atmosphère est trop lourde, moite, malsaine, le son trop travaillé, on sent le concept, sans jamais réellement réussir à discerner quoi que ce soit. Et ce n'est pas la pochette qui nous aidera, toute écrite dans un langage incompréhensible qui ressemble à du japonais mais qui n'en est à mon avis pas ou alors transformé, trituré, bref passé à la moulinette du pêcheur... Sans détour je dirais que cet album est un chef d'oeuvre d'un scène in(mé?)connue française et je suis prenneur pour n'importe quelle information sur des groupes en relations ou n'importe quoi qui pourrait me faire plonger plus loin avec Fisherman ! Si vous le trouvez au hazard d'un disquaire d'occasion jetez vous dessus vous ne serez pas déçu, c'est une expérience, hum, intéressante...

note       Publiée le dimanche 4 janvier 2004

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Kokoromi karaoke" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Kokoromi karaoke".

    notes

    Note moyenne        6 votes

    Connectez-vous ajouter une note sur "Kokoromi karaoke".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Kokoromi karaoke".

    juj Envoyez un message privé àjuj
    leur contribution était un des rares trucs (très) intéressants sur une compil dont le nom parlera aux plus croulants d'entre nous, la fameuse A Fond Qui Tue (avec Proton Burst et Soulstorm), à l'époque c'était pas aussi simple de choper des trucs rigoureusement obscurs, faudra bien un jour que j'entende l'album
    gab Envoyez un message privé àgab
    Il y a une longue interview de FISHERMAN sur [http://terasillon.site.voila.fr]
    learn Envoyez un message privé àlearn
    {Part 1} Oui enfin moi j'ai surtout découvert la drogue à travers cette expérience ! Et maintenant je peux dire que j'adore ça. Je suis rentré un début d'après midi de septembre 1992 dans Fisherman, car j'étais celui qui aimait porter le sampler qu'ils venaient de s'offrir : un Akaï S01. Et moi j'étais content de porter, à ce moment là, un materiel informatique. J'avais l'impression d'etre un espion! Ensuite j'ai compris que je resterais dans ce groupe quand le soir de la première repete à laquelle j'ai assisté (porte de clignancourt), je me suis couché et mes oreilles sifflaient toujours! Et j'étais aussi le seul à avoir un permis et une voiture. C'est plus pratique pour les concerts en banlieue - enfin pas pour celui qui conduit… Je ne comprenais rien à la musique, je ne connaissais pas du tout leurs références musicales et j'étais completement neuf au niveau dope. A cette époque j'habitais avec étienne de crecy et philppe Zdar. Je n'ai JAMAIS pu reproduire musicalement ce que je faisais lors d'une répète. Si bien que ce n'est pas moi qui ai joué sur l'album KK mais Chuss & mr U., qui ont tenté de reproduire sans feeling ce qu'ils avaient entendu de moi lors des innombrables répètes. Je ne leur en veux surtout pas. Quand je suis rentré chez moi le soir de cet enregistrement, j'ai pleuré comme un minigosse. J'avais anéhanti toutes les chances de m'exprimer dans l'histoire de la musique et j'étais super humilié (conf La Goulache…).
    Note donnée au disque :       
    learn Envoyez un message privé àlearn
    {Part 2} Après même si l'album n'est pas le meilleur de Fisherman, et c'est le seul auquel j'ai participé, il a quand même servi à nous faire signer sur une major. C'était très recherché à l'époque (voir Grotus). Je me souviens que j'étais le seul a avoir eu le courage - ou l'inconscience - d'étre allé au rendez-vous avec Christophe Girard de WMD. J'y étais allé avec notre magnifique démo et ma combinaison-intégrale-jaune. Il m'a élégament reçu, a apprécié notre travail et m'a laissé repartir. Moi ça me suffisait. Bien sur une personne pas supercool a dit ensuite que je n'avais rien compris à cet entretien, que j'étais supermongol, etc… parce que je n'avais pas compris qu'il nous proposait à ce moment UN DEAL! Et alors ?! Who cares! La preuve ce deal était un marché de major. il fallait remplir un vide de Semetery pour WMD . Ils s'en foutaient quelque part un peu de nous et je ne leur en veux surtout pas non plus. On a fait des trucs grace à ce deal ensuite. On a tourné avec Hoax, on est allé au Milia 96. Chuss ne dit pas que l'on a bossé sur un CD rom ensuite : Welcome to Fishland. Et On a bien bossé! Mais bon on a rien signé et on a rien sorti. Anyway. Together…
    Note donnée au disque :       
    learn Envoyez un message privé àlearn
    {Part 3} Le stock de disques de Fisherman , c'est ma maman qui a fini par le racheter. Parce que je lui ai dit que cela nous interessait de récupérer les disques non vendus qui partaient au pilon. Elle nous a avancé l'argent et je ne lui en veux pas. Et puis nous les Fishermen, au meme moment on en a profité pour se séparer. On était pas trop cons et pourris à cette époque : 1996. ; ) Voilà toute l'histoire. Vous pouvez maintenant passer par moi pour acheter l'album KK. Je reverserai l'argent à ma maman. mrlearn@mrlearn.net Vinyl, CD, K17 : 15 euros. Pour les premiers une affiche et une sérigraphie ORIGINALE en cadeauxnux ! Je remercie les auteurs et les lecteurs de gutsofdarkness pour nous avoir resortis de notre trou ! love, lol and having fun, mr learn 2006.4.5
    Note donnée au disque :