Vous êtes ici › Les groupes / artistesSShadow Reichenstein › It's monster rock

Shadow Reichenstein › It's monster rock

cd • 11 titres

  • 1Intro
  • 2Cemetery surfin'
  • 3Carnival macabre
  • 4Black car
  • 5Dracula built my hotrod
  • 6My dear deceased
  • 7Lunacy
  • 8Zombie dance trance
  • 9Be my victim
  • 10Texas tumbleweed terror
  • 11Fear of the rising sun

line up

Mark Baker (batterie, insultes), Shadow Reichenstein (chant, guitares, basse, claviers), Jimbo Nostrathomas (guitares, choeurs, prédictions), Chili (basse), Kaati (hurlements, chuchotements)

remarques

Shadow Reichenstein, P.O Box, 720522 Dallas, Texas, 75372, USA

chronique

Styles
gothique
punk
Styles personnels
gothabilly

Voilà un disque sorti de nulle part qui risque bien de se taper l’incruste dans ma platine. Après une intro qui évoque tout bon film d’horreur des années 50 (cloche, descente d’orgue, cris de loup…) démarre ‘Cemetery surfin’ dont le titre résume bien l’atmosphère, énergie du surf rock et noirceur gothique. C’est néanmoins avec ‘Carnival macabre’, plus proche du batcave (notamment par le jeu de basse) que l’on apprécie pleinement le talent réel de Shadow Reichenstein, sentiment confirmé sur l’excellent ‘My dear deceased’ qui truffe ses atmosphères baroques au clavecin, de petites touches de guitare surf. Car deux éléments font à mon avis la richesse du son du groupe ; premièrement une bonne utilisation des claviers qui ajoutent à l’aspect rock sombre cette délicieuse touche gothique kitsch dont on ne se lasse jamais, deuxièmement une voix possédée (qui n’est pas sans rappeler celle de Jello Biafra des Dead Kennedys) qui change un peu du style caverneux assez courant dans le genre. Ce ne serait bien entendu pas suffisant sans le talent d’écrire d’excellentes mélodies et de combiner d’étranges atmosphères pêchues, macabres, inquiétantes, quelque part entre Antiworld, Lords of the New Church ou les Trashmen. Ajoutez à cela une touche de punk (‘Be my victim’) et une sacré dose d’humour noir ( la réinterprétation très personnalisée de ‘House of the rising sun’). Tous ces éléments sont mélangés avec un talent qui frise l’insolence et j’avoue que Shadow Reichenstein compte parmi les meilleurs formations gothabilly qu’il m’ait été donné d’entendre jusqu’à présent. J’invite les amateurs du genre à se renseigner sur leur site, www.shadowreichenstein.com.

note       Publiée le vendredi 2 janvier 2004

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "It's monster rock" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "It's monster rock".

notes

Note moyenne        2 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "It's monster rock".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "It's monster rock".

cyprine Envoyez un message privé àcyprine

un classique du genre alors ?

Note donnée au disque :       
viviane Envoyez un message privé àviviane
Album génial! Ca donne sacrément envie de se plonger dans tout ce qui est gothabilly en général!
Note donnée au disque :       
RaGoTh Envoyez un message privé àRaGoTh
faire 900km pour voir un groupe qu'on aime pas c vrai que c un peuu ( mais juste un peu ^ ^ ) dur à concevoir lol la coalition gutsienne présente au concert se réduit donc pour l'instant à Dwarf et moua!
Shelleyan Envoyez un message privé àShelleyan
avatar
heu non...faire 900 bornes depuis la Suisse pour After Forever, un peu long, cher, et je n'aime pas ce groupe...sorry
RaGoTh Envoyez un message privé àRaGoTh
Tiens Twilight tu viens au concert d'after forever à marseille? c le samedi 18 jcrois :P