Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDefacing › The begining of human cruelty

Defacing › The begining of human cruelty

4 titres

  • 1/ Atrocities that testify dementia
  • 2/ Deliriums of moribund addiction
  • 3/ Remember the infanticide
  • 4/ Resurrected in excretive substance

remarques

chronique

Styles
metal extrême
grindcore
Styles personnels
death / grind

Vous recherchez une musique fine, douce et apaisante ? Alors je vous conseil d’éviter le plus possible ce groupe Chilien du nom de « Defacing » qui officie dans un death grind des plus ravageur, antithèse parfaite de la sérénité. Le groupe ne cherche pas à comprendre et fonce là où il le peut, c’est à dire tout droit, sans se soucier de savoir ce qui peut lui arriver, et le pire c’est que ça marche ! Nous sommes en effet en présence d’une démo de qualité, aussi bien au niveau de la production que des compositions, certes pas originales pour un sou, mais diablement bourrines et efficaces. C’est bien simple, tout va à deux cent à l’heure, batterie principalement, mais aussi guitare et basse. La voix quant à elle est un long grognement typiquement death brutal avec certains passages grind. Ne prenez pas cette démo pour comprendre quoique ce soit, mais juste pour vous en prendre plein la figure et vous relever une fois l’écoute finie en vous demandant ce qui vient de vous arriver. Même si ce style devient vite lassant à mon goût, je peux néanmoins dire que les aficionados du genre sauront y trouver leur bonheur avec solos ultra speed, changements de rythmes à gogo et maîtrise instrumentale sans faille.

note       Publiée le mardi 30 décembre 2003

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The begining of human cruelty".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The begining of human cruelty".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The begining of human cruelty".

vargounet › vendredi 27 juillet 2007 - 01:15  message privé !
ça bourre bien cette démo, c'est très speed et bien meilleur que la suite, très carré, assez maîtrisé.
Note donnée au disque :