Vous êtes ici › Les groupes / artistesAThe Arrival Of Satan › Darkness dealer

The Arrival Of Satan › Darkness dealer

cd • 7 titres

  • 1Darkness dealer
  • 2Drowning
  • 3Suicide mania
  • 4Bitter void
  • 5Havoc bells shiver
  • 6Social zero
  • 7Still in hell

extraits audio

informations

Enregistré aux Hellfuck Studios entre 1997 et 2003

line up

Necropiss (chant), Saint Vincent (guitares, basse), Krukka (batterie)

chronique

Bon alors là, c'est pas dur, on fait vite le tour, The Arrival Of Satan, un groupe français sorti de nulle part - inconnu au bataillon (est-ce le Saint Vincent de Blacklodge ?), joue du true black metal comme on en faisait il y a une dizaine d'années. Les riffs et la production sont tout à fait dans le style Burzum (période des 3 premiers albums) - Darkthrone. C'est sale, grésillant de partout et aggressif à souhait, la batterie est répétitive comme rarement, même si entre chaque morceau le rythme peut être légèrement différent. Les vocaux sont plutôt mauvais (surtout sur le premier titre, là, c'est vraiment horrible !), mais heureusement, ils sont quand même sous-mixés (euh, peut-on aprler de mix ici ???) et on ne les entend pas trop finalement. En bref, un album de true black banal et jusqu'au-boutiste. Cependant, il faut bien le reconnaitre, les riffs sont plutôt accrocheurs. Donc il mérite toute l'attention des fans die-hard du genre. Pour les autres par contre, ils peuvent passer leur chemin car il n'y a pas vraiment d'originalité (à la rigueur, "Social zero" est un peu moins cliché que le reste), tout est fait pour sonner true black du début des années 90, imitation d'enregistrement dans la cave compris (d'ailleurs, le Hellfuck Studios, vous connaissez ?), avec l'atmosphère bien froide et démoniaque qui va avec. Il y a de la qualité, c'est indéniable, mais pour moi, ça ne reste qu'une copie (bonne !) de tout ce qui s'est fait il y a 10 ans, rien de plus. Pas inintéressant, mais uniquement destiné aux plus true-black-metalleux des black-metalleux !!!

note       Publiée le dimanche 28 décembre 2003

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Darkness dealer" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Darkness dealer".

    notes

    Note moyenne        12 votes

    Connectez-vous ajouter une note sur "Darkness dealer".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Darkness dealer".

    Demonaz Vikernes Envoyez un message privé àDemonaz Vikernes

    J'ai enfin pu poser mes oreilles sur ce premier album. Elles ont saignées. Moins personnel que Vexing Verses, on tape dans le "trve" black metal à fond les ballons ici. Necropiss offre une prestation honorable, loin d'être du niveau de l'album suivant ou de ce qu'il fait avec Mhonos, et les riffs (basiques) sont de qualité (mention spéciale pour Darkness Dealer et Bitter Void). Et aussi simpliste (primitif) soit-il, cet album est ultra efficace, une réussite dans le genre, largement au dessus de tous les clones de Darkthrone qui pululent. A classer au même niveau que la face A du premier DSO vous savez, à l'époque où ils étaient bons). Mais Vexing Verses reste à privilégier. Plus fort, plus fou, plus personnel, plus Satan.

    Note donnée au disque :       
    vargounet Envoyez un message privé àvargounet

    Tout à fait d'accord avec Yog écoutez un pavé comme Tentacles of Whorror au casque bien attentivement et on en reparle ...

    Note donnée au disque :       
    Int Envoyez un message privé àInt

    Pour ma part j'ai écouté des morceaux épars, des démos et des albums, et je n'ai pas vu de grosse différence (sauf pour le tout dernier un peu dark ambient, qui a l'air vaguement chouette).

    Demonaz Vikernes Envoyez un message privé àDemonaz Vikernes

    Faut relativiser. C'était pas la première démo du groupe mais un best-of des 15 (!) premières démos du groupe. Au bout de 15 foutues sorties, si t'es pas capable de fournir de la bonne came ya comme un problème non ?

    Note donnée au disque :       
    yog sothoth Envoyez un message privé àyog sothoth
    avatar

    Mais bon... "on peut se baser sur des démos pour se faire un avis définitif sur un groupe". Merde le nombre de groupes qui n'auraient jamais du sortir de leur cave...

    Note donnée au disque :