Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAbkahn › And people say

Abkahn › And people say

cd | 9 titres

  • 1 In Vivo [3:52]
  • 2 Time flows by [3:20]
  • 3 Tired [5:59]
  • 4 Drift [4:43]
  • 5 Turn and Scrap [3:47]
  • 6 In close order [3:57]
  • 7 Naked Vision [4:34]
  • 8 A Place [6:37]
  • 9 Transparency [4:53]

enregistrement

Paroles et musique: Abkahn Enregistrement : Fabrice Tison – Drop Studio rennes, Mixage : Stephan Kramer – Studio Impuls Herent.

line up

Doom-doom (basse), Fab (batterie, chant), Sylvain (guitare, chant)

chronique

Styles
metal
hardcore
Styles personnels
post hardcore

Ce power trio en provenance de Rennes en est à son premier et jouit déjà d’une personnalité bien affirmée. Oeuvrant dans un post-hardcore personnel, le groupe s’est adjoint les services du célèbre Stephan Kramer (Gojira entre autres) pour mixer son album. Alors forcément, le son est déjà très bon. Niveau compos, ça se corse un peu. On tient là l’archétype du premier album, c'est-à-dire quelques maladresses ici et là, et surtout un album d’une inégalité ahurissante. Les morceaux excellents (fabuleux "In Vivo" et "Turn and Scrap", incroyable "Naked Vision") alternent avec les morceaux franchement dispensables ("Tired" et "Drift"), et d’autres plein d’espoir. En effet, sur "A place", le groupe a pris son temps pour instaurer une atmosphère, pour faire évoluer son morceau (malgré une transition un peu limite), ce qui est peut être le défaut premier du disque. On a parfois l’impression que le groupe a voulu mettre tout ce qu’il pouvait dans un seul morceau, ce qui nuit à la cohérence et à la fluidité de l’album. Par contre, quand le groupe décide de "metalliser" un peu son propos, les compos deviennent tout de suite plus prenantes, puissantes, faisant même parfois penser à Isis sur certains passages ("Turn and Scrap") ! Réaction inverse quand le groupe tente une approche groovy à ses morceaux ("Drift"). C’est bien connu, le sombre ne peut s’allier avec le groove ! De fait, le futur de Abkahn devient difficile à choisir : faut-il opter pour une approche radicale ou bien tout en progression, puisque ce sont les styles qui vont le mieux au groupe ? Syndrome "cul entre deux chaises", classique pour un premier album. Alors, sans arriver à égaler (loin de là) Overmars dans un style voisin, ce "And people say" reste tout de même un album agréable et Abkahn un groupe à suivre.

note       Publiée le samedi 27 décembre 2003

partagez 'And people say' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "And people say"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "And people say".

ajoutez une note sur : "And people say"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "And people say".

ajoutez un commentaire sur : "And people say"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "And people say".