Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSShora / Merzbow › Switching Rethorics

Shora / Merzbow › Switching Rethorics

8 titres - 32:20 min

  • 1/ t-2000
  • 2/Erode / Implode
  • 3/Discussing watercolor techniques
  • 4/Black cat
  • 5/Conciliated coecrion
  • 6/Vanilla groon
  • 7/To further confines

line up

Shora : Nicola - guitare, Rodrigo – voix, Tony – basse, Vincent - machines et effets, Alex – batterie

remarques

Existe en version collector limitée à 110 copies. Boitier en acier de 660 gr, deux lames qui ferment le tout et qui coupent les doigts !
Version collector limitée à 110 copies. Boitier en acier de 660 gr, deux lames qui ferment le tout et qui coupent les doigts !

chronique

Styles
hardcore
new school
indus
metal extrême
ovni inclassable
Styles personnels
chaotic hardcore meets extrem noise

Comment parler objectivement d’un groupe (Shora) qui a su à ce point transcender le style hardcore new school au point d’y avoir presque mis un point final ? Comment voulez-vous alors que je parle d’un split entre ce même groupe et un monstre comme Merzbow ? Car en réalité, je pourrais résumer cette chronique en un mot : chaos. Mais ce serait un peu trop facile, et surtout ce n’est pas digne des deux monstres qui s’affrontent sur cette galette tranchante comme du rasoir. Quoique je devrais remplacer "affronter" par "entretuer" tant on a l’impression que les deux groupes font la course pour savoir qui est le plus chaotique des deux ! D’un côté, Merzbow et ses morceaux bruitistes, à base de samples hachés, de bruit rythmés, de noise-zen ; de l’autre, Shora, et son hardcore hyper violent, frénétique et épileptique. Pour cette rencontre, le japonais nous a sorti le meilleur de son artillerie, c'est-à-dire des morceaux puissants, entêtants (j’exagère à peine !), violent, et évidemment bruyant. Mais surtout, il s’agit là des meilleurs titres de Merzbow que j’ai jamais écouté ! Bien entendu, je ne connais pas toute son œuvre (qui pourrait le prétendre ?), mais j’estime en connaître assez pour affirmer que ceux là sont parmis les meilleurs, et de loin ! En effet, l’ami Masami Akita a toujours eu un peu tendance à trop vouloir en faire (cf Napalmed), à rallonger ses compos, à saouler l’auditeur plus qu’il ne le secoue. Là, les titres sont brefs, simples, sans fioriture, et c’est ce qui va peut être le mieux à ce cher nippon que nous aimons tant. Shora devait donc se montrer à la hauteur du japonais. Challenge relevé haut la main, même si au bout du compte personne ne l’emporte sur l’autre. Shora nous lâche son hardcore dans un style immédiatement reconnaissable, dans la droite lignée de son fabuleux premier album. Ce qui pourrait peut être bien être le seul défaut de ce split. Personnellement, j’aurais aimé que le groupe ose aller un peu plus loin dans son style si particulier, et qu’il ne se contente pas de nous sortir toujours les mêmes morceaux. Ceci dit, je chipote, puisque c’est déjà un exploit de s’être créer une si forte personnalité en l’espace d’un album ! Ce qui vaut à l’album de frôler le 6/6…Peut être au prochain disque de Shora ?

note       Publiée le samedi 27 décembre 2003

partagez 'Switching Rethorics' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Switching Rethorics"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Switching Rethorics".

ajoutez une note sur : "Switching Rethorics"

Note moyenne :        13 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Switching Rethorics".

ajoutez un commentaire sur : "Switching Rethorics"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Switching Rethorics".

Powaviolenza › mardi 20 mai 2014 - 22:16  message privé !
avatar

tiens, en voilà un qui vieillit pas !

Note donnée au disque :       
dimegoat › lundi 21 avril 2014 - 21:44  message privé !

Dans la série déterrage du new school devenu old, ce split figure en bonne place. Et je me rends compte que ce hardcore constitue vraiment la bande-son de mes 20 ans. Tout le monde en faisait et on se tapait des purs concerts avec Converge, Ananda, Shora, Nostromo, Unfold...putain de nostalgie, raaah!!

Harry Dickson › jeudi 13 juin 2013 - 22:21  message privé !

Une réussite, et c'était pas gagné d'avance.

Note donnée au disque :       
blub › vendredi 31 octobre 2008 - 21:17  message privé !

Tiens du coup je viens de le réécouter (effectivement la derniére song est une collab, excellente bien sûr)! Je n'ai qu'une chose à dire: POUTRERIE!

Note donnée au disque :       
blub › vendredi 31 octobre 2008 - 20:30  message privé !

C'est plus un split qu'une collab quand même! P'tain mais SHORA quoi! Qu'est-ce que ce groupe peut manquer!

Note donnée au disque :