Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCChristian Death › Sexy death god

Christian Death › Sexy death god

cd | 14 titres

  • 1 At the threshold
  • 2 Kingdom of the tainted kiss
  • 3 Heresy act 2
  • 4 Damn you
  • 5 Into dust
  • 6 Eternal love
  • 7 The serpent's tail
  • 8 Kingdom of the solemn kiss
  • 9 Temples of desire
  • 10 Deeply deeply
  • 11 Drilling the hole
  • 12 Upon the sea of blood
  • 13 Eyelids down
  • 14 L'invitation au suicide

enregistrement

Produit par Valor

line up

Valor (chant, guitares, claviers, violon, percussions), Maitri (basse, choeurs, claviers)

remarques

La version originale proposait une pochette différente

chronique

Bon, qu’on m’explique…Valor est-il réellement un abruti ? On n’a pas idée d’emballer un album aussi merveilleux que ‘Sexy death god’ dans des pochettes aussi laides qui sont de vrais repoussoirs à fans…Bon, une fois l’obstacle franchi, considérons la musique en elle-même, et là, force est de reconnaître que notre homme nous a délivré un bien bel album de deathrock aux textes certes peu subtiles mais aux compositions impeccables. Le début du cd en viendrait à nous faire douter lorsque l’on écoute la reprise franchement dispensable de ‘Heresy’ ou l’insipide métal ‘Damn you’ mais au fur et à mesure de l’écoute, on découvre des titres magnifiques comme ‘Eternal love’, ‘ Serpent’s tail’ (avec son violon fou), ‘Temple of desire’ où Valor semble renouer avec les atmosphères de ‘Scriptures’ ou ‘Atrocities’ sans pour autant chercher à opérer un retour en arrière ou renier son évolution. Le son est moins brute, les guitares sonnent très deathrock et l’adjonction de claviers et de violon contribue à renforcer l’efficacité mélodique des chansons. L’impression qui se dégage est qu’un réel travail a été effectué sur les atmosphères, ce qui pour ma part, n’est pas pour me déplaire. Même des morceaux plus violents comme le martelant ‘Drilling the hole’ ne virent jamais au chaos et dégagent une émotion efficace. ‘Sexy death god’ s’achève en beauté sur ‘L’Invitation au suicide’ (clin d’œil aux débuts du groupe ?), hymne sombre et caverneux plutôt jouissif pour les oreilles. Après la traversée du désert du concept ‘All the love/ All the hate’, de 'Prophecies' c’est avec un plaisir non dissimulé qu’on retrouve un Valor inspiré et talentueux, exception faite du choix de ses pochettes….

note       Publiée le dimanche 21 décembre 2003

partagez 'Sexy death god' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Sexy death god"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Sexy death god".

ajoutez une note sur : "Sexy death god"

Note moyenne :        10 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Sexy death god".

ajoutez un commentaire sur : "Sexy death god"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Sexy death god".

Twilight › lundi 16 décembre 2013 - 19:50  message privé !
avatar

Selon Discogs, ce serait même 1992. Je garde ça et 2002 pour l'année de la réédition Candlelight

Bernard › lundi 16 décembre 2013 - 17:01  message privé !

Cet album est bien sorti en 1994. Pour le reste...

SEN › jeudi 23 mai 2013 - 21:28  message privé !

Je le trouve très sympa cet album, je trouve même regrettable qu'il n'ai jamais fait l'objet d'une édition en vynile !

Note donnée au disque :       
Solvant › lundi 30 avril 2007 - 20:26  message privé !
Mea_culpa, je sais reconnaître mes torts, mais je maintiens ma note, comme je l'ai écris aussi, certains albums de Mr Valor sont superbes, je ne lui fais pas la guerre sous prêtexe que j'aime énormement Rozz. Au grès des albums on peut aimer les deux.
Note donnée au disque :       
empreznor › lundi 30 avril 2007 - 18:04  message privé !
Moi aussi perso je trouve que j'ai beaucoup de gout, et que celui des autres n'est pas toujours tres ragoutant.