Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSStrapping Young Lad › SYL

Strapping Young Lad › SYL

10 titres - 38:57 min

  • 1/ Dire
  • 2/ Consequence
  • 3/ Relentless
  • 4/ Rape Song
  • 5/ Aftermath
  • 6/ Devour
  • 7/ Last Minute
  • 8/ Force Fed
  • 9/ Dirt Pride
  • 10/ Bring on the Young

enregistrement

Produced by Devin Towsend and SYL. mixed by Shaun Thingvold, Paul Silviera & Devin Townsend

line up

Gene Hoglan (drums), Devin Townsend (vocals / guitars / programming), Jed Simon (guitars), Byron Stroud (bass). Guests: Will Campagna (clavier), Chris Valagao [ZIMMER'S HOLE] (chant)

chronique

Styles
metal
metal extrême
Styles personnels
cyber-heavy

Le père Devin était attendu au tournant : comment donner une suite à l’incomparable « city » ?Plutôt que de se lancer dans une entreprise quasiment vouée à l’échec, Devin a préféré poursuivre le concept de SYL jusqu’au bout en sortant la blague ultime : sortir un album de heavy metal. A partir de là, deux chemins possible : soit on entre dans le trip, soit on crie au scandale. Ayant toujours adoré l’humour au 40e degré de Devin, j’ai opté pour la 1ere option. Alors maintenant que le contexte est placé, on va pouvoir s’intéresser à la musique. Premier constat : l’ultraviolence des précédents opus semble définitivement perdue. Deuxième constat : la production est toujours aussi puissante mais un poil trop clean. Enfin, troisième et dernier constat : les morceaux sont un peu trop identiques (excepté « Bring on the Young » qui sort du lot par son côté lent et progressif). A première vue, ce n’est pas très réjouissant. Et à vrai dire, j’ai moi aussi été déçu lors des premières écoutes. Mais une fois bien rentré dans le disque, on s’aperçoit de pas mal de chose : 1/ Devin chante toujours aussi bien, 2/Gene Hoglan est toujours aussi monstrueux, 3/ Les paroles sont toujours aussi marrantes !Là où on pensait l’ultraviolence perdue, elle n’est en faite que masquée par la mélodie bien plus présente qu’auparavant (c’est un disque de heavy ne l’oublions pas, ce qui veut dire refrain en voix aiguë !Mais rassurons les brutes, ce n’est pas systématique). Ici et là, quelques riffs quasi black metal, d’autres mosh parts voir hardcore. Par là bas, des roulements, des blasts. A côté, des mélodies de synthé kitchouille mais typiquement heavy. En effet, pour la première fois, ce n’est pas Devin qui a composé le disque mais bel et bien le groupe tout entier. Et quand on connaît l’amour fou que vouent Fuckin’ Simon et Hoglan au heavy…C’est d’ailleurs ce qui fait la force de cet album : certes, c’est une blague, mais on sent que les musiciens connaissent leurs classiques sur le bout des doigts. De fait, ce disque s’adressent à deux publics : d’un côté, les fans de metal « classique », qui verront en ce « SYL » un album fun et headbangatoire ; de l’autre, les fans de Devin à qui une bonne grosse blague ne font pas peur, pourvu qu’ils la comprennent. Ce qui est peut être la partie la plus difficile d’accès de ce disque…Sur ce, je m’en vais lire un p’tit Desproges…

note       Publiée le samedi 20 décembre 2003

partagez 'SYL' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "SYL"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "SYL".

ajoutez une note sur : "SYL"

Note moyenne :        33 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "SYL".

ajoutez un commentaire sur : "SYL"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "SYL".

E. Jumbo › dimanche 22 février 2015 - 16:07  message privé !

Inutilement bourrin et assez vide...

Note donnée au disque :       
NevrOp4th › vendredi 5 novembre 2010 - 17:58  message privé !

Très bon ce disque. Je le découvre enfin et j'avoue qu'il tiens assez bien la distance même si il est sortis après le chef d'œuvre City. Il y a un paquet de riffs de très haut niveaux dans ce disque à en faire pâlir certain groupe de heavy et de thrash. Nan vraiment un monolithe ultra violent bien mélodique et accrocheur.

Note donnée au disque :       
Fryer › lundi 3 novembre 2008 - 17:02  message privé !

Mouais, après la claque de City, celui la fait pâle figure.

Note donnée au disque :       
chubak › lundi 3 novembre 2008 - 16:48  message privé !

the claque!!!!

Note donnée au disque :       
sergent_BUCK › jeudi 31 mai 2007 - 02:22  message privé !
avatar
Depuis au moins 2 ans qu'il prenait la poussière chez moi, voilà que les récentes discussions sur le groupe m'ont donné envie de le ressortir... Ca fait 3 fois que je me l'écoute aujourd'hui ! C'est marrant, à sa sortie j'avais pas vraiment saisi cet esprit carricatural, faute de références (eh oui, c'était un de mes premiers skeuds "extrêmes")... Le plaisir en est d'autant plus grand maintenant ! Voilà qu'on aurait presque envie de plonger sa tête dans un seau plein de sang de bouc pour écrire "666" avec ses cheveux sur les murs de sa chambre =)
Note donnée au disque :