Vous êtes ici › Les groupes / artistesMAlbert Marcœur › Album à colorier

Albert Marcœur › Album à colorier

11 titres - 37:30 min

  • 1/ Monsieur Lépousse (1:20)
  • 2/ Le Fugitif (3:19)
  • 3/ Le nécessaire à chaussures (1:58)
  • 4/ Le Père Grimoire (3:35)
  • 5/ Doctorine (3:03)
  • 6/ Le jus d'abricot (2:35)
  • 7/ La cueillette des noix (3:50)
  • 8/ Elle était belle (3:36)
  • 9/ Fermez la porte (1:29)
  • 10/ Là D'dans (4:28)
  • 11/ Ouvre toi (2:17)

enregistrement

Studio Frémontel, France, 1976

line up

Denis Brély (basson, pipeau), Christian Leroux (guitare, choeurs), François Ovide (guitare), Pascal Arroyo (guitare, basse, choeurs), Claude Marcoeur (batterie, saxophone alto, choeurs), Gérard Nouvel (trompette, mélodion, bugle, choeurs), Pierre Vermeire (trombone, clarinette basse, saxhorn baryton, saxhorn contrebasse, pipeau, cornemuse, trombone, basse, guitare, choeurs), Albert Marcoeur (chant, clarinette basse, pipeau, saxophone alto, piano, batterie), Gérard Marcoeur (batterie, percussions, balafon, bongos, pipeau, choeurs), François Lassalle (saxophone soprano, flûte, piccolo, pipeau), Françoise Noirot (choeurs), Monique Lorillard (choeurs), François Bréant (piano), Michel Cousin (bandonéon), Peter McGregor (saxophone ténor), Marc Duconseille (saxophone alto), les Enfants de Sébécourt (choeurs)

remarques

chronique

Styles
progressif
rock
pop
ovni inclassable
Styles personnels
chanson française

Pour son deuxième album, Albert Marcoeur officialise la constitution d'un réel groupe tout autour de lui, chose qui lui donne plus d'assurance et de poids, et qui se traduit par un départ en trombe tributaire de ce nouvel état de fait. Pour le reste, si les mélodies faussement décalées du genre de celles qui illuminaient des titres comme "Simone" ou "Appalderie" semblent avoir quitté le navire, exception faite peut-être malgré tout du superbe instrumental "Doctorine", son côté absurde demeure, lui, bien intact et transparaît plus qu'autrefois au travers de textes complètement allumés. C'est qu'"Album à Colorier" a, par bien des aspects, les contours d'un album de chansons française, c'est à dire, avant toutes choses, de chansons. Songez aux débuts de Jacques Higelin, les contrepetries tardives de Bashung en plus. Et quelque chose de Captain Beefheart aussi quand même, si, si ("Là-D'dans"). En arrière plan, la musique paraît s'être revêtie d'une certaine gravité ("Le Fugitif"), notamment par le jeu des instruments à vents au travers desquels toutes les émotions passent, du solennel au tragique, du dépressif au guilleret, quand elle n'est pas aussi imbibée d'une certaine tristesse ("Le Père Grimoire"). Toujours touchant de par son approche presqu'enfantine ("La Cueillette des Noix", "Elle était belle"), cette naïveté de bon aloi est un des aspects indéfectibles de son univers (la jolie conclusion de l'album qu'est la berceuse déguisée "Ouvre-toi"). En résumé, on dira qu'en deux ans de temps, Albert Marcoeur a déjà appris à canaliser cette inventivité débridée pour la mettre au service d'un format plus populaire, non pas dans l'optique de devenir plus consensuel mais bien pour justement se détourner des conventions. Court mais dense, tout comme son premier album et son troisième, "Armes & Cycles", "Album à Colorier" est uniquement disponible à la vente sur le site officiel d'Albert Marcoeur : http://www.marcoeur.com .

note       Publiée le jeudi 18 décembre 2003

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Album à colorier" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Album à colorier".

notes

Note moyenne        6 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Album à colorier".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Album à colorier".

Coltranophile Envoyez un message privé àColtranophile

On est dans le même bateau. Si tu lis ce que j'ai pu dire de Yes (et Maiden encore récemment).....pas que ce soit une lecture essentielle. Mais on se rejoint clairement.

Dioneo Envoyez un message privé àDioneo
avatar

Oui bon, Yes et Maiden, j'ai pris deux groupes avec qui typiquement c'est une éternelle histoire de "non mais oui mais non merci" sur le plan général aussi, OK, j'avoue...

Coltranophile Envoyez un message privé àColtranophile

"la voix de Bruce Dickinson ou celle de Jon Anderson par exemples, ça fait nettement partie des raisons qui font que je ne suis jamais entré vraiment dans Maiden ou Yes - ce sont pas les SEULES raisons mais ça y est vraiment pour beaucoup si ça perdure, quoi !"

C'est pas moi qui l'ai dit; y'a même des témoins. Promis, je la ferme sur Rick Wakeman.

Dioneo Envoyez un message privé àDioneo
avatar

Oui, OK, je vois mieux ce qui te "gêne"... Après comme tu dis, là ça relève vite d'une "pure" question de goûts - avec ou sans réflexion sur les question d'esthétiques de scène ou quoi... Et pas de souci avec ça, hein, je comprends : la voix de Bruce Dickinson ou celle de Jon Anderson par exemples, ça fait nettement partie des raisons qui font que je ne suis jamais entré vraiment dans Maiden ou Yes - ce sont pas les SEULES raisons mais ça y est vraiment pour beaucoup si ça perdure, quoi !

Message édité le 24-01-2022 à 13:13 par dioneo

Vilain Barbu Envoyez un message privé àVilain Barbu

Ouais, ça peut marcher pour moi aussi, après tout jsuis un grand fan des Residents, mais dans leur musique je trouve que les voix "moches" ont un intérêt, une raison d'être, leur mocheté porte un message en quelque sorte. Pareil dans le punk, ce côté "on s'en branle on joue". Mais avec cette musique là, ça me parle pas du tout. En quelque sorte, si la musique derrière était moins propre, la voix me dérangerait pas forcément, tu vois ? Après bon, les goûts et les couleurs... ^^