Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMAlbert Marcœur › Album à colorier

Albert Marcœur › Album à colorier

11 titres - 37:30 min

  • 1/ Monsieur Lépousse (1:20)
  • 2/ Le Fugitif (3:19)
  • 3/ Le nécessaire à chaussures (1:58)
  • 4/ Le Père Grimoire (3:35)
  • 5/ Doctorine (3:03)
  • 6/ Le jus d'abricot (2:35)
  • 7/ La cueillette des noix (3:50)
  • 8/ Elle était belle (3:36)
  • 9/ Fermez la porte (1:29)
  • 10/ Là D'dans (4:28)
  • 11/ Ouvre toi (2:17)

enregistrement

Studio Frémontel, France, 1976

line up

Denis Brély (basson, pipeau), Christian Leroux (guitare, choeurs), François Ovide (guitare), Pascal Arroyo (guitare, basse, choeurs), Claude Marcoeur (batterie, saxophone alto, choeurs), Gérard Nouvel (trompette, mélodion, bugle, choeurs), Pierre Vermeire (trombone, clarinette basse, saxhorn baryton, saxhorn contrebasse, pipeau, cornemuse, trombone, basse, guitare, choeurs), Albert Marcoeur (chant, clarinette basse, pipeau, saxophone alto, piano, batterie), Gérard Marcoeur (batterie, percussions, balafon, bongos, pipeau, choeurs), François Lassalle (saxophone soprano, flûte, piccolo, pipeau), Françoise Noirot (choeurs), Monique Lorillard (choeurs), François Bréant (piano), Michel Cousin (bandonéon), Peter McGregor (saxophone ténor), Marc Duconseille (saxophone alto), les Enfants de Sébécourt (choeurs)

remarques

chronique

Styles
progressif
rock
pop
ovni inclassable
Styles personnels
chanson française

Pour son deuxième album, Albert Marcoeur officialise la constitution d'un réel groupe tout autour de lui, chose qui lui donne plus d'assurance et de poids, et qui se traduit par un départ en trombe tributaire de ce nouvel état de fait. Pour le reste, si les mélodies faussement décalées du genre de celles qui illuminaient des titres comme "Simone" ou "Appalderie" semblent avoir quitté le navire, exception faite peut-être malgré tout du superbe instrumental "Doctorine", son côté absurde demeure, lui, bien intact et transparaît plus qu'autrefois au travers de textes complètement allumés. C'est qu'"Album à Colorier" a, par bien des aspects, les contours d'un album de chansons française, c'est à dire, avant toutes choses, de chansons. Songez aux débuts de Jacques Higelin, les contrepetries tardives de Bashung en plus. Et quelque chose de Captain Beefheart aussi quand même, si, si ("Là-D'dans"). En arrière plan, la musique paraît s'être revêtie d'une certaine gravité ("Le Fugitif"), notamment par le jeu des instruments à vents au travers desquels toutes les émotions passent, du solennel au tragique, du dépressif au guilleret, quand elle n'est pas aussi imbibée d'une certaine tristesse ("Le Père Grimoire"). Toujours touchant de par son approche presqu'enfantine ("La Cueillette des Noix", "Elle était belle"), cette naïveté de bon aloi est un des aspects indéfectibles de son univers (la jolie conclusion de l'album qu'est la berceuse déguisée "Ouvre-toi"). En résumé, on dira qu'en deux ans de temps, Albert Marcoeur a déjà appris à canaliser cette inventivité débridée pour la mettre au service d'un format plus populaire, non pas dans l'optique de devenir plus consensuel mais bien pour justement se détourner des conventions. Court mais dense, tout comme son premier album et son troisième, "Armes & Cycles", "Album à Colorier" est uniquement disponible à la vente sur le site officiel d'Albert Marcoeur : http://www.marcoeur.com .

note       Publiée le jeudi 18 décembre 2003

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Album à colorier".

notes

Note moyenne        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Album à colorier".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Album à colorier".

Aladdin_Sane › lundi 19 novembre 2018 - 12:59  message privé !

Choppé en convention de disques hier avec le précédent. Vraiment excellent comme tout le début de la discographie du monsieur (au moins jusqu'à "Celui où y'a Joseph")

Note donnée au disque :       
DukeOfPrunes › vendredi 4 mai 2018 - 16:06  message privé !
avatar

Ouais, la fusion étrange de Zappa avec Saravah...

boumbastik › mardi 1 mai 2018 - 22:00  message privé !

Mais... Mais c'est vachement bien !

Note donnée au disque :       
vigil › mardi 12 juillet 2005 - 09:01  message privé !
Une merveille ! Plus mieux que le précédent, y'a pas photo, la musique devient adulte et sur scène c'est certainement un des meilleurs concerts que l'on eu l'occasion de voir à cette époque...