Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGrails › The burden of hope

Grails › The burden of hope

cd • 10 titres • 38:23 min

  • 1Burden of hope03:54
  • 2Lord I hate your day01:48
  • 3The deed05:31
  • 4In the beginning03:25
  • 5Invocation02:06
  • 6Space prophet Dogon04:06
  • 7The march02:25
  • 8Broken ballad03:46
  • 9White flag06:13
  • 10Canyon hymn05:02

enregistrement

Enregistré par Jason Powers au Type Foundry, Portland, Etats-Unis, en 2002 et 2003

line up

Emil Amos (batterie lap steel), Alex Hall (guitare), William Slater (piano, basse, rhodes, guitare), Timothy Horner (violon), Zak Riles (guitare, bass). Musicien additionnel : Joshua Gilbert (saxophone bariton [1, 5, 6])

remarques

chronique

Styles
ambient
rock
post rock
Styles personnels
post rock

Le quintet Grails, anciennement connu sous le nom de Laurel Canyon est établi à Portland et possède déjà 2 EP éponymes à son actif. Récemment signé sur Neurot, et on comprend pourquoi à l'écoute du cd quand on connait l'admiration de Steve Von Till pour des groupes comme Godspeed You Black Emperor !. Grails évolue en effet dans un style post rock entièrement instrumentale évoluant à la lisière entre les canadiens susnommés et Tarantula Hawk (dont le dernier et sublime album figure également au catalogue de Neurot Recordings). Grails manie fort bien les variations d'intensité et parvient à jouer remarquablement avec les accorts dissonants et les silences. De plus le groupe possède un talent indéniable pour créer des atmosphères feutrées, un sens de la mélodie assez poussé et n'hésite pas à balancer de purs moments d'explosions intenses (mais mesurés). Mais pour tout vous dire, mon sentiment vis à vis de "The burden of hop" est mitigé car même si le concept musical développé par le groupe est attachant, et le rendu final très bien maîtrisé dans son ensemble, je trouve l'album assez inégal. On trouve en effet 4 excellents morceaux ("Burden of hope", "The deed", "Space prophet Dogon" et "The march", mais le reste des compositions n'est pas du même niveau, ce qui fait que par moment on décroche complètement. Malgré tout je suis curieux de voir ce que donnera leur prochain album car je sens que ce groupe est capable de réaliser quelque chose de grand. Le potentiel est là, indéniablement.

note       Publiée le dimanche 7 décembre 2003

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "The burden of hope" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "The burden of hope".

notes

Note moyenne        6 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "The burden of hope".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "The burden of hope".

punksportif Envoyez un message privé àpunksportif

j'ai trouvé ça bon...bon post rock de dérriere les fagots...

Note donnée au disque :       
quetzal Envoyez un message privé àquetzal
Bon premier album. La Chro a bien ciblé les 4 moments forts du disque. Le reste est certes moins poignant, mais bercera tranquillement vos réveries dans une atmosphère mystique. Grails, c'est avant tout la création d'une atmosphère. Ce premier album montrait déjà la force du groupe dans ce domaine. Les suivants, notamment "Black Tar Prophecies" et le récent "Burning Off Impurities", sont encore plus prenants.
Tomastodon Envoyez un message privé àTomastodon
En ce qui concerne l'inégalité des morceaux, je suis d'accord. Toutefois, il faut relativiser les "moins bien" se laissent quand même écouter. Les morceaux montrent un certain travail de recherche. Les membres de Grails n'ont pas passés leur temps à chier des capotes.
Note donnée au disque :       
SIKTH Envoyez un message privé àSIKTH
je le trouve trés beau cet album mais c'est vrai que certaine chanson sont bien inférieure au autres et c dommage
Note donnée au disque :       
Hallu Envoyez un message privé àHallu
j'ai écouté 2-3 fois et c assez ZZZ pour l'instant