Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesUUntoten › Grabsteinland

Untoten › Grabsteinland

cd • 13 titres

  • 1Wie klein diese Welt (overture)
  • 2Mit den Augen der Nacht
  • 3Grabsteinland (wach auf)
  • 4Rabenlied (oder die Legende von 300 Wölfen)
  • 5Cynthia
  • 6Du hast mir ein Haus erbaut
  • 7Alexanderplatz
  • 8Siehst du es denn nicht (ach du)
  • 9Niebelungentreue
  • 10Kristallwald
  • 11Willst du ? (remix)
  • 12Never
  • 13Land im Nebel (outro)

enregistrement

Sonic Malade Studio, Berlin, Allemagne, 2003

line up

Greta Csatlos (chant), David A. Line (claviers, guitare, production, arrangements)

remarques

chronique

Les albums de Untoten se suivent et ne se ressemblent décidément pas. Après un ‘Look of blasphemie’ sympathique mais un brin léger qui pouvait laisser craindre un virage commercial, le duo nous rassure par ce premier volet de ce qui apparaît comme une trilogie. Ce qui m’a frappé d’emblée, c’est la cohérence de ce travail. D’habitude, le groupe prenait un malin plaisir à mêler les styles les plus hétéroclites, or cette fois, on a réellement l’impression que l’ensemble forme un tout, comme c’était le cas pour ‘Schwarze Messe’. Le fil conducteur semble être la mélancolie qui baigne cet album de bout en bout. Greta y joue en effet moins les petites filles perverses et s’est concentrée sur les tonalités tristes et graves de sa voix. Musicalement beaucoup moins électro et plus gothique, leur travail inclut beaucoup de samples néoclassiques pour des atmosphères qui par moment évoquent volontiers des bribes de cabaret berlinois (‘Rabenlied’, ‘Du hast mir eine Haus erbaut’ et son côté valse héroïque, ‘Niebelungentreue’), aspect probablement accentué de par le fait que les textes sont tous en allemand. Si l’album dans son ensemble est moins rapide, les Untoten nous livrent tout de même quelques splendides morceaux de bravoure comme ’Cynthia’, ‘Alexanderplatz’ (très Siouxsie) ou ‘Grabensteinland’ qui est, de mon point de vue, leur meilleur morceau depuis ‘Church of Littleton’. En règle générale, un soin particulier semble avoir été apporté aux structures, les boucles sont parfaites, les sons travaillés, le mixage très équilibré, pour des atmosphères d’une grande profondeur entre gothique, dark wave et cabaret, avec une touche baroque délicieuse. On peut peut-être déplorer le côté un brin hymne national kitsch de ‘Land im Nebel’ qui clôt le cd mais n’y allons pas par quatre chemins, les Untoten sont en pleine forme et ils nous livrent ici incontestablement leur meilleur travail depuis ‘Schwarze Messe’. Si les deux volets suivants sont de cette qualité, voilà qui nous promet bien du bonheur dans les chaumières…l’impatience me ronge.

note       Publiée le samedi 29 novembre 2003

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Grabsteinland".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Grabsteinland".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Grabsteinland".

Astralgeist › lundi 18 avril 2005 - 23:10  message privé !
J'ai le Grabsteinland Teil II... C'est toujours aussi magnifique, cohérent et ensorcelant, je suis vraiment sous le charme là! On retrouve un peu la même ambiance que sur le Teil I, mais en plus maîtrisé et diversifié, un régal!
Note donnée au disque :       
Astralgeist › samedi 17 avril 2004 - 11:29  message privé !
Une bien belle surprise , très riche en émotion , après un dernier album disons moyen. bravo les Untoten!
Note donnée au disque :       
DarkMickou › vendredi 26 décembre 2003 - 11:31  message privé !
Un album très différent des précédents. Une fois de plus, Untoten (groupe trop meconnu à mon sens) prouvent qu'ils n'ont que faire des considérations commerciales. La voix de Greta n'est pas si exeptionnelle que ca, mais elle colle parfaitement à l'ambiance de l'album. Et ce Alexanderplatz est tout simplement magnifique.
Note donnée au disque :