Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIInkubus Sukkubus › Beltaine

Inkubus Sukkubus › Beltaine

cd • 15 titres

  • 1Beltaine
  • 2Wytches I
  • 3Pagan born
  • 4Song to Pan
  • 5Goblin Jig
  • 6Midnight queen
  • 7Trinity
  • 8I am the one
  • 9Vampyre kiss
  • 10Wytches II
  • 11In defence
  • 12Burning times
  • 13The leveller
  • 14Church of madness
  • 15Wytches (chant)

line up

Candia (chant), Tony McKormack (guitare, programmation, clavier, choeurs), Bob Gardener (basse)

remarques

Il s'agit d'une compilation des premiers titres du groupe, enregistrés entre 1990 et 1991

chronique

C’est à la fois simple et compliqué de chroniquer un album de Inkubus Sukkubus, simple car ils ont un son qui leur est propre (ça, c’est plutôt positif), difficile car la technique de composition est toujours plus ou moins semblable et qu’il devient compliqué de ne pas se répéter…Dans une scène goth anglaise où plus de la moitié des formations sont inspirées par les Sisters of Mercy, le duo fait un peu figure d’OVNI, d’autant plus que si leur imagerie très ‘sorcellerie, vampire, paganisme et compagnie’ fait très très cliché, il semblerait qu’il ne s’agisse pas pour eux d’une simple façade mais bien de croyance sincère, voir de mode de vie. Bref, ce disque compile leur premiers travaux (dont certains titres comme ‘I’m the one’, Beltaine’ seront repris par la suite avec une meilleure production) qui mettent déjà en place la technique de composition de Tony Mc Kormack, une ligne de programmation, un rugissement de guitare, un beat qui démarre sur les chapeaux de roue (parfois accompagnée de roulements de bodhràn) et le morceau qui éclate. C’est efficace mais ça tourne vite en rond (même si certains titres proposent bien quelques variations)…c’est là qu’intervient l’atout Candia qui avec son timbre vaguement Siouxsie se charge de vous coller là-dessus une mélodie imparable. Il y a dans la musique de Inkubus Sukkubus cette immédiateté pop qui charme mais donne à leurs albums la même couleur. Le problème est que sur chacun d’eux, il y a les quelques chansons qui ressortent clairement du lot et donnent envie de l’acheter. Celui-ci n’échappe pas à la règle avec ‘ Goblin jig’ et son petit côté celtique, ‘Church of madness’, ‘Midnight queen’ ou encore ‘Beltaine’. Quant au reste, il se laisse écouter…et après tout ? Si c’est bien, c’est le plus important, non ?

note       Publiée le jeudi 30 octobre 2003

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Beltaine".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Beltaine".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Beltaine".

sikara › jeudi 13 janvier 2011 - 15:11  message privé !

Toujours très sympa à écouter, léger et entraînant, avec modération, pour éviter l'overdose de voix féminine.