Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCheer Accident › Introducing lemon

Cheer Accident › Introducing lemon

9 titres - 74:29 min

  • 1/ The Autumn Wind is a Pirate (22:37)
  • 2/ Camp O'Physique (4:06)
  • 3/ Zervas (3:35)
  • 4/ Track 29 (6:58)
  • 5/ The Day After I Never met You (2:43)
  • 6/ (The) Men's Wide Open (3:02)
  • 7/ Smile (5:01)
  • 8/ While (3:55)
  • 9/ Find (22:32)

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Electrical Audio, Chicago, USA, 15-18 janvier 2002

line up

Jamie Fillmore (guitares, bouzouki, orgue, choeurs), Dylan Posa (basse, melodica, casio, synthétiseur), Jeff Liebersher (guitare, trompette, chant), Thymme Jones (batterie, piano, trompette, chant, moog), Jeb Bishop (trombone), Kevin Gawthorp (saxophone bariton et ténor, flûte), Lise Gilly (saxophone alto), Mike Hagadorn (trombone)

chronique

Styles
progressif
rock
ovni inclassable
Styles personnels
alternatif > indépendant

Retour à la normale pour Cheer Accident ? Oui, sauf que la normale chez Cheer Accident, c'est l'anormal (hou la la). "Introducing Lemon" s'apparente à une épreuve test pour Jamie Fillmore qui doit désormais endosser, seul, la place laissée vacante par le départ prématuré de Phil Bonnet. A l'écoute de l'offensive qui ouvre les vingt deux minutes (!) que comporte "The Autumn Wind is a Pirate", le défi semble plutôt bien relevé. Rentre dedans et écorché vif comme il le faut, quand il le faut, il sait se montrer aussi pondéré que sensible à d'autres instants. La musique de Cheer Accident, aussi improbable soit elle, fait justement partie de celles qui racontent des histoires. Et si, au travers des lignes de leurs partitions mises à l'endroit, à l'envers ou de biais, on se met à voir des images, c'est que leur formidable talent a encore fait des siennes (et non pas que le chroniqueur abuse de la fumette !!!). Ainsi, leur tout nouvel album s'ouvre et se referme sur deux invitations au voyage, deux longues plages de vingt minutes, loin des canons post rock actuels, et au cours desquels tout peut arriver. Et c'est d'ailleurs dans cette perspective qu'il faut écouter leurs disques. Ils plongent aussi sans fausse pudeur dans l'idiome rock/pop, mi-Faith No More ("Camp O'Physique"), mi-Sparks ("The Day After I Never Met You"), et c'est une totale réussite. D'un point à l'autre, la musique de Cheer Accident reste agitée et énergique, farouchement aventureuse, et ressemble à un résumé judicieux de tout ce que la scène de Chicago a pu faire naître de mieux (de Shellac ou Don Caballero à Tortoise), sans oublier les racines proprement dites de ces groupes, choses qui en font finalement le prototype même de groupe supposé plaire à tous les amateurs de musiques de traverses, qu'elles soient métal, jazz, prog ou électro. Non pas que Cheer Accident se disperse dans ces modes d'expression, comme sût le faire avec le talent que l'on sait Mr.Bungle, mais force est de reconnaître qu'ils en ont compris l'essence, au point de l'absorber pour nous la rendre encore plus passionnante. Maintenant qu'ils reviennent au devant de la scène, il s'agit de ne plus les lâcher, ni de les perdre de vue. Vraiment excellent. A découvrir de toute urgence.

note       Publiée le mardi 28 octobre 2003

partagez 'Introducing lemon' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Introducing lemon"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Introducing lemon".

ajoutez une note sur : "Introducing lemon"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Introducing lemon".

ajoutez un commentaire sur : "Introducing lemon"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Introducing lemon".

Aladdin_Sane › mardi 22 septembre 2009 - 17:09  message privé !

Je découvre ce groupe par l'intermédiaire de cet album. C'est un joyeux fourre-tout : du prog, du jazz, de l'indie rock, du post-rock... Même un morceau court et chanté et comme "Smile" s'avère excellent. A réserver aux amateurs de Thinking Plague et autre Kayo Dot.

Note donnée au disque :       
saïmone › jeudi 8 septembre 2005 - 18:51  message privé !
avatar
Vous auriez bien entendu corrigé
saïmone › jeudi 8 septembre 2005 - 18:50  message privé !
avatar
J'ai pensé à un mélange entre Shellac pour la rugeusité du rock et Doctor Nerve pour les cuivres et déviances Zappatesque... Du tout bon !