Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesRRachel's › Systems/Layers

Rachel's › Systems/Layers

19 titres - 62:13 min

  • 1/ Moscow is in the Telephone (3:58) - 2/ Water From the Same Source (6:18) - 3/ Systems/Layers (3:10) - 4/ Expect Delays (3:56) - 5/ Arterial (1:45) - 6/ Even/Odd (3:13) - 7/ Wouldn't Live Anywhere Else (2:47) - 8/ Esperanza (5:31) - 9/ Packet Switching (1:09) - 10/ Where_have_all_my_files_gone? (2:48) - 11/ Reflective Surfaces (2:00) - 12/ Unclear Channel (2:47) - 13/ Last Things Last (3:32) - 14/ Anytime Soon (2:18) - 15/ Air Conditioning/A Closed Feeling (3:38) - 16/ Singing Bridge (2:13) - 17/ And Keep Smiling (2:38) - 18/ 4 or 5 Trees (6:04) - 19/ NY Snow Globe (2:28)

enregistrement

Stem Concert Hall, Indiana University Southeast, Comstock Concert Hall, Louisville University, 221 Woodbine Street, Utah State University, Skidmore College, Iroquois Middle School, New York City, États-Unis, juillet 2001 - juin 2003

line up

Kyle Crabtree (batterie), Wendy Doyle (violoncelle), Christian Frederickson (violon, claviers), Edward Grimes (batterie, claviers), Rachel Grimes (piano, claviers), Eve Miller (violoncelle), Jason Noble (guitare, basse, batterie, percussions, claviers), Shannon Wright (voix), Matthew Annin (trompette), Doug Elmore (contrebasse), Jane Halliday (violon), Sarah Hill (violon), Jamie Hofman (violon), Karl Olsen (contrebasse), Marcus Ratzenboeck (violon), Jennifer Shackleton (violon), Scott Staidle (violon), Tim Zavadi (clarinette)

remarques

chronique

Styles
musique classique
ovni inclassable
Styles personnels
post rock > néo classique

Ne me demandais-je pas, non sans une certaine ironie, qui serait susceptible de réaliser l'album néo-classique par excellence que A Silver Mt.Zion semble s'être résigné à oublier à force de singer son grand frère, Godspeed You Black Emperor! ? Qui l'eût cru ; voilà que tombe dans mon escarcelle une réponse toute faite, mais là encore, une réponse que je n'attendais pas. On connaît la propension de Rachel Grimes et son groupe à lorgner vers cet idiome, et cela nous a déjà donné de superbes résultats de par le passé. Alors qu'on ne les attendait plus (c'est vrai qu'ils savent se faire très discrets), Rachel's nous revient avec son second disque réalisé pour une pièce de théâtre dont l'album en porte le nom : "Systems/Layers", en collaboration avec le Saratoga International Theater Institute. On se souvient encore de l'ambiance intimiste et feutrée du magnifique "Music for Egon Schiele". "Systems/Layers", bien que destiné à servir le même but, s'en écarte ostensiblement, tout d'abord par son choix délibéré de ne mettre aucun membre du groupe à l'écart pour cette expérience. Il y a donc de la guitare et de la batterie aussi sur "Systems/Layers". Ensuite, et bien que l'instrument de prédilection demeure le piano, ce sont les cordes qui, une fois encore, prédominent, avec un ensemble beaucoup plus conséquent, qui lui donne, par moments, le relief des grands orchestres. Nous sommes donc au final aux antipodes de l'approche intimiste et minimale introduite sur "Music for Egon Schiele", même si certains moments l'évoquent inmanquablement. "Systems/Layers" est donc différent, pas aussi bon que leur second disque, mais en tout cas nettement supérieur à tout ce que le groupe a fait depuis. En rélaité, et comme je le laissais deviner en préambule, l'ambiance générale qui se dégage de ce disque est véritablement à mettre en parallèle avec ce que A Silver Mt.Zion avait accompli sur son premier essai (dialogues, bruitages, musique sombre et introvertie à l'appui). A bon entendeur...

note       Publiée le mardi 28 octobre 2003

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Systems/Layers".

notes

Note moyenne        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Systems/Layers".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Systems/Layers".

Wotzenknecht › dimanche 4 mai 2008 - 22:21  message privé !
avatar
Violoncelle = néoclassique ? T'en as une bonne par jour, ces temps-ci, non ?
Note donnée au disque :       
Painkiller › dimanche 4 mai 2008 - 22:08  message privé !
Néoclassique, en un seul mot non ?
Wotzenknecht › dimanche 4 mai 2008 - 19:31  message privé !
avatar
Pas le meilleur, mais déjà très beau évidemment. On reconnait Rachel's a des lieues avec son utilisation très vivante du violoncelle
Note donnée au disque :