Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDwelling › Humana

Dwelling › Humana

cd • 9 titres

  • 1Silêncio intemporal
  • 2Tecelöes da nova realidade
  • 3The wheel
  • 4Lingering stupor
  • 5Chasing the rainbow's end
  • 6Rememebr virtue
  • 7O cinzel do tempo
  • 8As the storm chants
  • 9The reality that remains

enregistrement

LxPro Estudiòs, Portugal, novembre 2002-février 2003.

line up

Catarina Raposo (chant), Silvia Freitas (violon), Jaime Ferreira (basse), Nicholas Ratclliffe (guitare sèche), Nuno Roberto (guitare sèche)

remarques

chronique

Styles
folk
heavenly
Styles personnels
néoclassique/saudade/cabaret

Voilà un album que pour ma part j’attendais avec grande impatience. J’avais été réellement séduit par leur précédent mini ‘Moments’ qui insufflait une bouffée d’air frais au genre néoclassique /dark folk en lui adjoignant des influences portugaises et je n’attendais que de voir ce talent se confirmer sur un disque longue durée. Je ne suis pas déçu. Dwelling propose une musique au charme vraiment unique, mélange de structures complexes et de simplicité folk. Si ‘Humana’ s’inscrit dans la parfaite continuité de ‘Moments’, il sait aussi profiter de l’espace laissé par l’album pour évoluer et porter concepts et émotions plus loin encore. Ecrites pour deux guitares, une basse, un violon et une voix, les pièces sont emplies de cette mélancolie à la fois douce et déchirante héritée du fado mais également de la tradition cabaret (des chansons comme ‘Lingering stupor’ m’évoquent de lointains échos des mélodies les plus dramatiques de Kurt Weil), voir des cultures de l’Est (le violon de ‘The reality that remains’). Les notes virevoltent et glissent de façon tantôt espiègle, tantôt ironique, voir franchement grinçante, sans salir un instant la pureté de l’émotion, véritable muse de ces mélodies. Les variations sont nombreuses et jamais on ne s'ennuie. Le chant profond et poignant de Catarina alterne entre anglais et portugais (trois titres), ce dont personnellement je me réjouis car nous sommes peu habitués à cette langue et des formations comme Dwelling savent nous en faire découvrir la beauté et la musique. Passion, tristesse, poésie, découverte, rêverie, autant de trésors que saura vous offrir ‘Humana’ pour peu que vous lui ouvriez votre cœur, un disque superbe.

note       Publiée le vendredi 24 octobre 2003

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Humana".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Humana".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Humana".

Alliage › mardi 9 février 2010 - 06:22  message privé !

Putain, un an pour mettre la main là-dessus, je regrette pas.

Note donnée au disque :       
viviane › vendredi 6 juillet 2007 - 17:06  message privé !
Le disque est vraiment remarquable, beaucoup de maitrise, de chaleur, d'investissement, on voyage vraiment par cet album un vrai régal
Note donnée au disque :       
RaGoTh › lundi 22 mars 2004 - 14:17  message privé !
sur le site du groupe ou sur celui de son label ;-)
adem-flake › lundi 22 mars 2004 - 14:12  message privé !
ce genre de disque, ca se trouve a quel rayon ?
RaGoTh › dimanche 26 octobre 2003 - 12:55  message privé !
6/6 pour la pochette !!!