Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLondon After Midnight › Selected scenes from the end of the world

London After Midnight › Selected scenes from the end of the world

cd | 10 titres

  • 1 Revenge
  • 2 Nightmare
  • 3 Spider and the fly
  • 4 Claire's horrors
  • 5 Sacrifice
  • 6 This paradise
  • 7 The black cat
  • 8 Your best nightmare
  • 9 Sacrifice (remix)
  • 10 (untitled)

enregistrement

Ecrit, arrangé et produit par London after midnight.

line up

Sean Brennan (chant, guitare), Tamlyn (claviers), Michael Areklette (basse), Douglas Avery (batterie), William Skye (guitare)

remarques

la version originale parue en 1995 ne compte que 8 titres et a une pochette différente, tout comme la toute première version, sur K7, sortie en 92 sous une pochette que Neurosis reprendra pour "Enemy of the sun"

chronique

Que pouvait-on attendre de la diva goth qu'est Sean Brennan sinon un album dans le plus pur style rock goth? Il existe une version recemment rematerisée où apparaissent quelques bonus tracks et une nouvelle couv'! "Revenge" attaque dur avec un morceau bien balancé suivit de "Nightmare" repris plus tard dans une version plus vampirique. "Sacrifice" se fait plus mélancolique tandis que "The black cat" est malsainement joueur, délicieusement langoureux... "The spider and the fly" n'est pas sans rappeler un Robert Smith période Pornography mais le style London tire son épingle du jeu grâce à un album bien ficelé où les remix ne font pas tâche à côté des originaux.

note       Publiée le jeudi 21 juin 2001

chronique

London after midnight n'aura finalement été qu'un pétard mouillé, dommage. Pourtant à l'arrivée dans les bacs de 'Selected scenes from the end of the world', de sérieux espoirs étaient permis vu la qualité de cet album. Voilà un groupe qui avait su prendre le meilleur du deathrock et du batcave pour y adjoindre des arrangements très fouillés. On retrouve dans les chansons les bases des styles pré-cités, à savoir des guitares gémissantes, des basses lourdes mais le talent du groupe est d'avoir cherché à travailler au maximum les ambiances en mettant en avant des plages de clavier complexes qui renforcent la profondeur évocatrice des morceaux. Sean Brennan a de plus une belle voix qui s'y adapte à merveille. Nul besoin de préciser que niveau mélodique, nos Américains ont mis le paquet, le tout étant servi par une production impeccable. On navigue donc ici entre noirceur, sensualité, érotisme, énergie, et si on a pu reprocher au groupe son ego démesuré, ses attitudes de poseur et une imagerie un peu cliché, n'en demeure pas moins que ce 'Selected scenes from the end of the world' est un foutu bon album.

note       Publiée le jeudi 4 mars 2004

partagez 'Selected scenes from the end of the world' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Selected scenes from the end of the world"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Selected scenes from the end of the world".

ajoutez une note sur : "Selected scenes from the end of the world"

Note moyenne :        12 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Selected scenes from the end of the world".

ajoutez un commentaire sur : "Selected scenes from the end of the world"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Selected scenes from the end of the world".

Richard › vendredi 20 janvier 2017 - 08:00  message privé !

C'est sûrement vrai que le père Brennan était quelque peu tête à claques à l'époque, mais le moins que l' on puisse dire, c'est que sa tête était plus que bien faite pour composer des morceaux au charme bien vénéneux. Difficile en effet de résister à cette succession d'ambiances finement distillées où ce rock gothique réussissait à prendre une nouvelle ampleur salvatrice. Les Américains renouvelaient sans peine un genre pourtant ultra codifié. " Un pétard mouillé ", oui, assurément, et c'est bien triste.

Note donnée au disque :       
super_mouton › samedi 1 juillet 2006 - 15:58  message privé !
Je crois que je suis fan :D Excellent album, mes oreilles ont totalement approuvé la musique et en redemandent...
Note donnée au disque :       
darkoverwestphalia › mercredi 18 janvier 2006 - 22:57  message privé !
epzihba?? bah tiens, il s'est fait discret, lui, ces derniers temps!! c'est sa seule chronique?
panzerfaust › vendredi 11 février 2005 - 09:42  message privé !
éventuellement clan of xymox...
Lelldhorin › samedi 17 juillet 2004 - 17:41  message privé !
J'aime vraiment beaucoup cet album. Y'a t-il d'autres groupes évoluant dans le même style que London After Midnight? Merci :-)
Note donnée au disque :