Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKKlimt 1918 › Undressed memento

Klimt 1918 › Undressed memento

9 titres - 46:39 min

  • 1/ _
  • 2/ Pale song
  • 3/ Parade of adolescence
  • 4/ We don't need no music
  • 5/ Undressed memento
  • 6/ That girl
  • 7/ Naif watercolour
  • 8/ If only you could see me now
  • 9/ Stalingrad theme

enregistrement

Outer sound studios.

line up

Marco Soellner (guitare, chant), Alessandro Pace (guitare), Davide Pesola (basse), Paolo Soellner (batterie)

remarques

chronique

Styles
metal
rock

Klimt 1918 fait partie de la déferlante de groupes italiens signés sur My Kingdom Music (un label de réelle qualité, vraiment.). Fidèles à l'image du label, Klimt 1918 donne dans une musique très raffinée à l'ambiance des plus feutrés et nostalgique. "Undressed memento" fait partie de ces oeuvres pleinement qualifiables de "musicales". J'entends par là que le groupe se confère seulement à créer une ambiance intimiste parfaitement maîtrisée, et néglige tout artifice technique ou "pailletes". Artwork simple et eficace, très grosse production, chant très goth/wave que l'on sent naturel, ne se fourvoyant pas dans le trip "gothic lover", et musique simple allant directement au but. Je me rends compte d'ailleurs que je n'ai pas réellement précisé le style de klimt 1918. Et bien, disons que l'on a affaire là une sorte de metal/rock très inspiré par la new wave (le chant et beaucoup de lignes de guitares font très 80's), le tout saupoudré d'un peu de gothic pour l'ambiance froide et intimiste. En étant plus précis, je citerai quelques groupes qui me sont venus à l'esprit durant l'écoute (dont beaucoup sont cités dans la bo d'ailleurs) : Anathema, U2 (old), To Die For, Katatonia, Him et Tears For fears (selon ma soeur la ressemblance est nette, mais je ne connais pas héhé). Bref, "Undressed memento" est tout à fait le genre de disque reposant, celui qu'on écoute en rentrant crevé du boulot, suffisamment froid et sombre pour rassasier l'amateur d'obscurité et assez riche et accessible pour les autres qui devraient réellement jeter une oreille sur ce groupe. Très loin d'être violent donc, finesse, force (la production est béton) et charme, tels seront les mots que Klimt 1918 m'inspirent. Bien joué une nouvelle fois My Kingdom Music, sont forts ces italiens...

note       Publiée le mardi 21 octobre 2003

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Undressed memento".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Undressed memento".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Undressed memento".

Anomaly › dimanche 3 septembre 2006 - 13:05  message privé !
d'accord avec la chronique y a pas grand chose de plus à ajouter. j'aime énormement cet album, il est vraiment génial
Note donnée au disque :