Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesFFaith And The Muse › Elyria

Faith And The Muse › Elyria

cd | 14 titres

  • 1 Elyria
  • 2 Sparks
  • 3 All lovers lost
  • 4 Interlude: Annabell
  • 5 Vervain
  • 6 The unquiet grave
  • 7 Iago's demise
  • 8 Interlude: Maleficio
  • 9 When to her lute Corinna sings
  • 10 Caesura
  • 11 The trauma coil
  • 12 Mercyground
  • 13 Heal
  • 14 Epilogue: Twilight

enregistrement

Ecrit, arrangé et produit par Faith and the Muse

chronique

Le premier album du side project de William Faith (ex membre de Mephisto Waltz) est un véritable petit bijou. Bien loin de ses influences death rock, avec sa muse Monica Richards ils nous offrent un opus qui a su allier le spirituel et le charnel. "Elyria" donne le ton de l'album : mélancolique, sophistiqué et tout simplement magnifique. Des titres tantôt celtiques "The unquiet grave", tantôt hispanisant "Annabell", "Vervain", "Heal", où la guitare se fait claire, limpide. Les deux raretés sont sans doute "Iago's demise", accapella sur fond de vent automnal et "When to her lute Corinna sings", reprise d'une chanson de Thomas Campion datant de 1600. Mais William Faith vient de la scène underground de Christian Death et tient à nous le rappeler avec le rock goth de "The trauma coil" et "Mercyground". En somme un premier album plus que réussit car il figurera bientôt comme un incontournable de votre cédéthèque.

note       Publiée le mardi 19 juin 2001

chronique

Lorsqu’ils ont crée Faith and the Muse, William Faith et Monica Richards n’étaient pas des débutants en matière de musique, lui ayant collaboré avec Christian death et Mephisto Waltz et elle ayant chanté dans Strange Boutique (qui ne restera pas dans les annales, il est vrai). Cela expliquerait-il l’extraordinaire maturité des compositions de ce premier album et la petite révolution qu’il représente dans la scène américaine ? Si Faith and the Muse s’inscrivent clairement dans la tradition du death rock USA (les guitares de ‘Sparks’, ‘Caesura’, Mercyground’ ou ‘Trauma Coil’ ne sauraient mentir), ils ne s’y limitent pas et enrichissent leur musique d’orchestrations et d’éléments d’inspiration celtique, voir carrément médiévale (‘The unquiet grave’), néoclassique (‘Elyria’, ‘When to her lute Corinna sings’, adaptation d’un texte du XVème siècle) ou cabaret (‘Maleficio’), sans négliger quelques pièces aux guitares claires (‘Vervain’, ‘Heal’), sans trahir une seconde la cohérence du disque. Des formations comme Christian death ou plus tardivement Mors Syphilitica avaient travaillé dans des directions similaires, du moins en ce qui concerne les influences néoclassiques et cabaret, mais à la différence de ces dernières, Faith and the Muse axe moins sa démarche sur la noirceur et le tragique, que sur la mélancolie et le rêve (même si certains morceaux comme l’excellent ‘Trauma Coil’ peuvent se révéler bien torturés). Monica a une voix particulière, facteur important de l’identité du groupe ; ni classique, ni éthérée, elle déborde de sensualité sans manquer de force ni d’assurance, à l’image de la musique, elle-même puissante et envoûtante. Tous ceux qui ont écouté ‘Elyria’ en 1994 ont vite compris que Faith and the Muse n’était pas un groupe comme les autres, ce que la suite de leur carrière confirmera largement.

note       Publiée le vendredi 18 juillet 2003

partagez 'Elyria' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Elyria"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Elyria".

ajoutez une note sur : "Elyria"

Note moyenne :        13 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Elyria".

ajoutez un commentaire sur : "Elyria"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Elyria".

Kagoul › samedi 28 février 2015 - 14:41  message privé !

Quelle merveille ! et dire que ça a plus de 20 ans ... mon dieu que le temps passe vite ! toujours aussi bon. 6 boules

Twilight › lundi 1 avril 2013 - 21:19  message privé !
avatar

Il vient d'être réédité,, celui-là

stankey › lundi 1 avril 2013 - 18:59  message privé !

Argh, je viens de regarder la version de 'Sparks' du DVD 'Shoumei'....Quelle classe en live ! Et ces danseuses ?!! Ça y est les mecs, j'suis amoureux.

Note donnée au disque :       
Solvant › jeudi 19 novembre 2009 - 19:58  message privé !

Ils devaient passer avec Clan of Xymox à La Loco la semaine prochaine... Comme celle-ci a fermé, si quelqu'un sait où les groupes vont être rebalançés ce serait bien de le faire savoir ...merci.. Y'avait Kirlian Camera de prévu aussi.

Note donnée au disque :       
delethere › jeudi 8 novembre 2007 - 22:04  message privé !
Sparks est le morceau qui m'a amené à apprendre la basse... Je suis resté scotché devant le jeu (et le charisme) de William Faith lors de s venue en Europe pour la tournée Elyria en 1994! Impressionnant de voir ce géant en chemise à jabots ! Super en album, magistral en live.
Note donnée au disque :