Vous êtes ici › Les groupes / artistesPProstitute Disfigurement › Deeds of derangement

Prostitute Disfigurement › Deeds of derangement

11 titres - 32:17 min

  • 1/ Inside to expose
  • 2/ Swollen
  • 3/ Deformed slut
  • 4/ Postal devirginized
  • 5/ Deeds of derangement
  • 6/ She's not coming home tonight
  • 7/ Reulsive to kill
  • 8/ GB massacre
  • 9/ Cum covered stabwounds
  • 10/ Screaming in agony
  • 11/ Skinned & sodomized

enregistrement

Excess studios, Rotterdam.

line up

Patrick (basse), Niels (guitare), Niels (chant), Roel (guitare), Tim (batterie).

remarques

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
brutal death

Mouarf et un skeud de brutal death de plus. Et c'est on ne peut plus vrai ici. Comme d'habitude, la biographie nous sort les habituels arguments qui "prouvent" que ce "Deeds of derangement" est la bombe de l'année. Sont invoqués donc une notoriété immense dans son pays d'origine, la présence d'ex-Sinister, et un chant hyper extrême. Alors si les 2 premiers points me laissent perplexe, le troisième argument est quant à lui énorme ! Car en effet, un chant comme celui de Prostitute Disfigurement, çà ne court pas les rues ! Non pas la peine d'aller si loin, la salle de bain suffit. Jamais quelqu'un n'aura aussi bien simulé le bruit que fait un lavabo quant il se débouche, c'est ici réellement édifiant. A un tel point d'ailleurs que j'ai trouvé çà ridicule. Interêt de la chose ? Aucune violence, intelligibilité nulle, non ce chant dessert la musique plus qu'autre chose. D'autant plus qu'il ya du bagage derrière. La musique jouée est du brutal death tout ce qu'il y a de plus classique, hyper carré, avec un batteur très talentueux et métronomique, et des gratteux qui savent se faire plus thrash quand il le faut. M'enfin soyons honnête, çà ne casse pas trois pattes à un canard non plus, c'est correct sans plus... Ce genre de disque me conforte dans l'idée que cette surenchère dans le gore l'exrême ou la vitesse sans but véritable finira par tuer le death... Mais soyons clément, il ya des choses intéressantes ici, pour le fan du style ou pour le curieux qui veut vérifier si son évier est en bon état...

note       Publiée le dimanche 19 octobre 2003

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Deeds of derangement" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Deeds of derangement".

notes

Note moyenne        2 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Deeds of derangement".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Deeds of derangement".

Potters field Envoyez un message privé àPotters field
la premiere minute, tu trouves la voix reellement impressionante. au bout de 3 minutes, bon, ça devient lourd. au bout de 5, tu trouves un peu ridicule. mais, poky, as-tu écouté lividity ? c'est largement plus guttural encore.
willow Envoyez un message privé àwillow
moi j'aime bien ! c'est vrai qu il n y a pas beaucoup d interet dans ce dique mais je le trouve trés juissif, la voie est monstrueuse meme mes chiotes ne font pas mieu quel dégueuleur (chanteur) je suis curieux de savoir ce que donne leur premier cd !
Note donnée au disque :