Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMighty Sphincter › Ghost walking / New Manson family

Mighty Sphincter › Ghost walking / New Manson family

cd • 23 titres

  • 1Waltz in hell
  • 2Chinatown
  • 3Whipped and chained
  • 4Impentigo
  • 5Baglady
  • 6120 days of Sodom
  • 7Mental mansion
  • 8Inferno of joy
  • 9Resurrection
  • 10Ghost walking
  • 11New Manson family
  • 12Drop dead
  • 13Blood banquet
  • 14Good morning
  • 15Helter skelter
  • 16Beldam
  • 17Rich and dead
  • 18Centerfold murders
  • 19Genuine argyle
  • 20Stretching heads and tails
  • 21Final reward
  • 22Kings
  • 23Constrictions in E major

enregistrement

Titres 1-7, Desert Sound Studio, septembre 1984, USA / Tires 7-10, Cereus, mai 1985, USA. Produit par Greg Hynes / Titres 11-23, Cereus, février-mars 1986, USA. Produit par Greg Hynes

line up

Doug Clark (chant, guitare, synthé), Greg Hynes (chant, batterie), Joe Albanese (basse, violoncelle)

remarques

chronique

‘Waltz in hell’, ‘120 days of Sodom’, ‘Whipped and chained’…les Mighty Sphincter n’y vont pas avec le dos de la cuillère, c’est du deathrock de chez deathrock, de celui qui vise l’intensité dramatique, l’émotion pure, sans complication superflue. Ce long cd réunit deux travaux épuisés depuis belle lurette, le double ep ‘Ghost walking’ et l’album ‘New Manson family’, sortis entre 1984 et 1986. La première partie est très brute, noire, baignée d’une urgence toute post-punk: rythmique rapide et chaotique, guitares glauques, voix désespérée. On navigue entre Christian death et de lointains relents du Black Sabbath des débuts. Le ton change quelque peu à partir du septième morceau, ‘Mental mansion’, le timbre se fait plus grave, plus sépulcral, les mélodies se font moins chaotiques et encore plus prenantes, les influences lorgnent du côté de Bauhaus…’Inferno of joy’, ‘Resurrection’…des moments de pur bonheur ! Dès ‘New Manson family’, on replonge dans des atmosphères extrêmes, la production se fait plus âpre et directe…c’est incisif, tranchant, torturé à souhait. On navigue toujours entre Chrisitan death et Bauhaus, mais avec des passages qui frisent presque le metal parfois (’New Manson family’, ‘Good morning’) ; les Mighty Sphincter plongent la tête la première dans la noirceur et la folie, sans la moindre retenue. Ce qui n’est pas sans surprise, ainsi cette reprise très ‘Guns’n’roses’ du ‘Helter skelter’ des Beatles ou un ‘Stretching heads and tails’ très Virgin Prunes dans ses atmosphères…Mighty Sphincter est au deathrock ce que le 'Rocky horror picture show' est au cinéma, un point c'est tout.

note       Publiée le mercredi 15 octobre 2003

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Ghost walking / New Manson family".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Ghost walking / New Manson family".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Ghost walking / New Manson family".

vargounet › dimanche 7 novembre 2010 - 16:52  message privé !

Ca fait bien un an que j'avais pas écouté ce groupe, bah c'est toujours aussi génial à mon sens. Il se dégage de ces deux LPS une ambiance putride, maladive et desespérée digne des films de zombies les plus old school. Un sens du macabre et un côté théatral (surtout au niveau du travail vocal) excellent.

Note donnée au disque :       
Les.Mondes.Gothiques › mardi 29 novembre 2005 - 13:47  message privé !
OkI dOKi !
taliesin › mardi 29 novembre 2005 - 07:52  message privé !
Ca veut dire "puissant", si je ne m'abuse.
fracture › lundi 28 novembre 2005 - 10:59  message privé !
Cela me rappelle le gag suivant: une fille de 10 ans dit à sa mère: "j'ai trouvé une capote sous la véranda". Sa soeur de 6 ans: "C'est quoi une véranda?"... ok... je sors.
Les.Mondes.Gothiques › lundi 28 novembre 2005 - 10:36  message privé !
Qu'eSt ce que SIGniFie le Mot "MIgHty" ?