Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMayhem › Live in Marseille 2000

Mayhem › Live in Marseille 2000

16 titres - 61:05 min

  • 1/ Intro - 2/ In the lies where upon you lay - 3/ Fall of seraphs - 4/ Carnage - 5/ Crystalized pain in deconstruction - 6/ Buried by time and dust - 7/ Symbols of bloodswords - 8/ View from nihil - 9/ Deathcrush - 10/ To daimonion - 11/ Freezing moon - 12/ Chainsaw gutsfuck - 13/ A time to die - 14/ Pure fucking armageddon - 15/ I am thy labyrinth - 16/ From the dark past

enregistrement

Enregistré live à Marseille le 24 septembre 2000

line up

Blasphemer (guitare), Hellhammer (batterie), Maniac (chant), Necrobutcher (basse)

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
black metal

Il s'agit du troisième album live officiel de MayheM après "Live in Leipzig" et "Mediolanum capta est" mais limité à seulement 500 exemplaires. Ce live n'est ni plus ni moins que le concert de Marseille que l'on retrouve sur leur dernière vidéo. Donc pas de surprise pour ceux qui possèdent déjà la vidéo. Pour les autres, ce live est loin d'être aussi bon que les deux précédents. En effet, même si on trouve un son de qualité, ainsi qu'un Hellhammer plus qu'en forme, la plupart des morceaux sont massacrés, surtout par Blasphemer à la guitare. Autant sur les titres les plus récents du groupe (ceux du "Wolf's lair abyss" et de "Grand declaration of war") — qu'il a lui même composés — il s'en tire, autant il massacre tous les vieux morceaux mythiques du groupe tels que "Freezing moon", "Chainsaw gutsfuck" ou "Buried by time and dust". Quand en plus on voit l'artwork pourri qu'a réalisé le label Season of mist pour cet objet limité et donc collector, on se prend à penser qu'il ne s'agit que d'une opération marketing pour rentabiliser l'affaire. Pour vous dire, le livret, horrible, n'est juste qu'une pochette ouvrante et accrochez-vous bien, le CD se termine par un petit peu de Tom Jones. Encore heureux que Necrobutcher et Hellhammer soient là pour assurer une rythmique en béton, seul point vraiment positif de cet album.

note       Publiée le dimanche 17 juin 2001

chronique

Styles
metal extrême
indus
Styles personnels
black indus metal

Ce live est la partie audio de la vidéo "European legions" sortie plus tôt dans l'année. Il a été édité pour contrer tous les bootlegs circulant au sujet de Mayhem. C'est pour cela aussi qu'il n'y en a que 500 copies, il s'agit donc d'un collector. Seulement, en tant que tel, on aurait pu penser (espérer ?) que le packaging soit à la hauteur de la limitation de l'objet et de la réputation du groupe. Que nenni ! On a seulement à deux-trois photos... nulles ! Digne de n'importe lequel des bootlegs du groupe, et encore... Musicalement, c'est du "New Mayhem", c'est-à-dire que les nouveaux morceaux sont du style du dernier album "Grand declaration of war", sans grosses surprises, alors que les anciens sont réactualisés avec le nouveau son, d'où un massacre ! Blasphemer est à la ramasse et Maniac chante quand cela lui plaît et rarement bien ! Seuls Hellhammer et Necrobutcher maintiennent le navire hors de l'eau comme ils peuvent et ce malgré un son de batterie assez mauvais. De plus, le live est coupé après "View from nihil" pour reprendre au milieu de l'introduction de "Deathcrush" ! Ajouté à cela, on a droit à une fin de concert avec Tom Jones en fond sonore !!! Quel professionnalisme de la part de Seasons of Mist (!!!) qui aura tout le plaisir de rentabiliser à fond son contrat avec Mayhem car un autre live (!!!), "European legions", doit sortir dans les prochains jours !

note       Publiée le samedi 14 juillet 2001

partagez 'Live in Marseille 2000' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Live in Marseille 2000"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Live in Marseille 2000".

ajoutez une note sur : "Live in Marseille 2000"

Note moyenne :        19 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Live in Marseille 2000".

ajoutez un commentaire sur : "Live in Marseille 2000"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Live in Marseille 2000".

bloodyhours › samedi 16 mai 2009 - 22:31  message privé !

"live in Marseille" ! berk...

mysteriis › samedi 10 janvier 2009 - 14:35  message privé !

ouais bof c'est du rechauffe je prefere le mediolanum capte est, sur se live ily a rien de nouveau ,pas indispensable

Note donnée au disque :       
Solvant › vendredi 7 septembre 2007 - 13:59  message privé !
Merci la Frelatée, je note -:)
absinthe_frelatée › vendredi 7 septembre 2007 - 01:25  message privé !
Y a des très bons lieux "alternatifs" à Marseille, à commencer par l'embobineuse (www.lembobineuse.biz) où j'ai vu Monno, An Albatross et Oxbow (rien que ça !!), avec en plus des concepts de soirée très sympas. Sinon le Poste à Galène qui a été mentionné et qui fait justement des soirées 80's genre cold-wave/goth assez régulièrement. Et pis y a la Machine à Coudre, le Cabaret Aléatoire (Dälek sur sa dernière tournée).. Et en dehors de la musique y a plein de galeries et de lieux louches d'art underground, post-moderne, tralala.. Voilà =)
empreznor › mercredi 14 mars 2007 - 01:12  message privé !
Eh, fais-toi respecter à Marseille, je sais c'est facile à dire, mais c'est important pour toute la scène la-bas. Je pensais que c'était assez fourni la scène metal à Marseille en effet, mais bon dark-indus; un conseil immigre en Allemagne, je vois que ça.