Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSwan Death › Arsenic

Swan Death › Arsenic

cd | 16 titres

  • 1 I can spell your mind in my brain
  • 2 Black fire
  • 3 Revolution
  • 4 The crow III
  • 5 Mourn
  • 6 Egypt
  • 7 Anticipate her soul
  • 8 Do not follow the system
  • 9 Thousand human faults
  • 10 My 2 sisters that I've never seen
  • 11 Creature in an old mirror
  • 12 Exotica
  • 13 Everybody has the right to live
  • 14 The edge
  • 15 Icy princess
  • 16 Arsenic

enregistrement

enregistré et mixé par Gaetan Paternot au Donjon, Belgique.

line up

Gaetan Paternot (chant, guitare, basse, batterie, percussions, synthé, cloches), Heidi Kanters (chant, piano, synthé)

remarques

contacts : ELODIE.D2@wanadoo.fr

chronique

Rude tâche pour Swan Death que d’assurer la suite de l’excellent ‘Balck wolf’ mais ils s’en tirent plutôt bien. On remarque d’emblée que dans leur ensemble les compositions ont été épurées, elles tournent souvent autour d’une simple rythmique, avec selon les morceaux un peu de guitare, parfois sous forme de riffs musclés (’Black fire’, ‘Icy princess’), ou de clavier (‘Revolution’). Le son s’est un peu durci également; si les influences cold wave sont toujours présentes, le ton général est plus orienté gothique, voir death rock (‘Mourn’, ‘Everybody has the right to live’). Le groupe expérimente également dans les effets de voix (‘The crow III’, ‘Icy princess’), ce qui confirme la touche agressive. Si mélodiquement, l’ensemble tient la route, des moments forts sont à relever, ainsi l’excellent ‘Egypt’ avec ses orientations orientales (le chant de Heidi y est parfait) ou le poignant ‘My two sisters that I’ve never seen’. Hélas, un bémol de taille gâche un peu le tableau, le groupe a la sale habitude de truffer ses titres de cassures qui, à mon avis, empêchent par trop l’auditeur de s’immerger pleinement dans le morceau. On est à peine dans l’ambiance que, hop, on a l’impression de changer de direction brusquement, pour revenir ensuite au point de départ. La chose est d’autant moins évidente que l’option des orchestrations dépouillées donne parfois l’impression qu’il manque quelque chose. Dommage, ‘Arsenic’ n’en demeure pas moins un bon album mais il laisse un peu sur sa faim.

note       Publiée le mercredi 8 octobre 2003

partagez 'Arsenic' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Arsenic"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Arsenic".

ajoutez une note sur : "Arsenic"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Arsenic".

ajoutez un commentaire sur : "Arsenic"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Arsenic".

thalac › mardi 5 décembre 2006 - 07:24  message privé !
autant swandeath nous avais gaté avec black wolf , autant la ils nous décoivent!!certain titre sont valable mais reste malgré tout mal ficelé! trop surcharger en son douteux et mal gérer.les années 80 sont bien loin.....décevant!
Note donnée au disque :