Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNArne Nordheim › Electric

Arne Nordheim › Electric

5 titres - 73:58 min

  • 1/ Solitaire (12:04)
  • 2/ Pace (9:32)
  • 3/ Warszawa (11:41)
  • 4/ Polypoly (21:52)
  • 5/ Colorazione (18:49)

enregistrement

Studio Eksperymentalne, Varsovie, Pologne, 1973

line up

non spécifié

chronique

Styles
musique classique
electro
Styles personnels
contemporain > électroacoustique

La musique électronique a désormais sa place dans le paysage musical. Pourtant, pour y parvenir, qu'aura-t-il fallu de patience et d'abnégation, voire de courage, de la part de ceux qui sentaient plus qu'ils ne devinaient qu'elle pouvait être un champ d'exploration unique vers un possible alors encore indéfinissable ? Paradoxalement, elle est devenue indéboulonnable au moment où sa conception même est devenue presque une formalité, aidée en cela par la technologie qui n'a eu de cesse de la rattraper. En clair, l'énoncé n'est plus un problème car nous disposons aujourd'hui d'un arsenal imposant de machines, aussi farfelues et incroyables les unes que les autres, capables de produire les ondes sonores les plus folles et les plus insoupçonnées par simple pression d'un bouton ou d'un click-droit de souris. C'est ce qui rend précisément "Electric" aussi fascinant qu'extraordinaire. Un coup de bluff ? Oh que non. Constitué de cinq pièces, dont deux composées en 1968 et trois en 1970, le compositeur norvégien Arne Nordheim relève avec ce disque tous les défis et ouvre une brèche immense pour les perspectives futures d'une musique électronique que l'on appele encore électroacoustique. Car rien ici n'a nécessité l'utilisation de machines ! Pourtant, on jurerait entendre le dernier projet en date du label Rephlex ou une session mystère entre Richie Hawtin et Sean Booth. Les passages les plus évanescents qui viennent faire vibrer l'enclume et l'étrier sur "Warszawa", comme une vague de notes venant percuter un brise-lame, peuvent aussi nous faire songer aux passages les plus ambient de Tangerine Dream. Mais "Electric" est bien au-delà de ça, au-delà de toute considération technique et/ou philosophique. C'est un album crucial pour le développement de la musique moderne, c'est-à-dire de la musique en général. Et bien qu'il ne soit pas le seul dans le domaine, il a au moins le privilège d'être une oeuvre expérimentale, certes, mais tout en profondeur et non pas hermétique, mais, au contraire, ouverte sur le monde. Une référence essentielle.

note       Publiée le dimanche 21 septembre 2003

Dans le même esprit, Progmonster vous recommande...

partagez 'Electric' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Electric"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Electric".

ajoutez une note sur : "Electric"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Electric".

ajoutez un commentaire sur : "Electric"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Electric".

microbe666 › dimanche 6 juin 2010 - 22:30  message privé !

Arne Nordheim est décédé hier, à 78 ans.