Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCzapski › S/t

Czapski › S/t

13 titres - 46:52 min

  • 1/ Sans titre (3:55)
  • 2/ Sans titre (3:34)
  • 3/ Sans titre (7:14)
  • 4/ Sans titre (3:37)
  • 5/ Sans titre (4:33)
  • 6/ Sans titre (0:29)
  • 7/ Sans titre (5:07)
  • 8/ Sans titre (1:49)
  • 9/ Sans titre (1:11)
  • 10/ Sans titre (5:28)
  • 11/ Sans titre (4:10)
  • 12/ Sans titre (4:01)
  • 13/ Sans titre (1:44)

enregistrement

Dunkerque, France, 2003

line up

Czapski (deux garçons et deux filles qui, pour l'instant, veulent rester dans la confidentialité)

remarques

chronique

Styles
rock
Styles personnels
instrumental noise

Je n'ai pas à en rougir ; on m'avait filé ce disque en promo pour que j'en fasse la chronique il y a déjà quelques bons mois de cela. Seulement voilà, sans infos, sans line-up, sans titres des chansons, qu'est-ce que j'allais bien pouvoir raconter, moi ? Voilà donc que je reçois enfin la doc qui va m'aider à vous en dire plus - c'est du moins ce que je pense alors - sur l'énigme Czapski. Deux photocopies en noir et blanc. Je les tourne et les retourne. A part des photos et une biographie un peu loufoque, rien ! Et c'est seulement alors que je me rends compte que vraissemblablement rien ne pourra jamais m'aider à mettre en mots la musique de ce quatuor originaire de Dunkerque. Avant même que ne s'instaure le moindre débat, je vais trancher dans le vif du sujet en disant tout simplement que c'est très bien, Czapski. Un son noise, garage, volontairement crade, alternatif dans le fond comme dans la forme ; ils sont de ceux qui, comme The Ex ou Sonic Youth, préfèrent faire parler leurs guitares de manière délicate mais néanmoins vicieuse. Une musique qui se déploie comme celle d'un film, et quoi de plus normal puisque Czapski, en concert, se plaît à faire interagir la projection de bandes vidéos avec sa musique. Aventureuse et pour ainsi dire libérée de toutes contraintes, ils se permettent toutes les expérimentations pour aboutir à l'édifice d'une musique instrumentale toujours décalée, volontairement gauche et habilement (mais gentillement) dérangeante (bidouillages électroniques, interférences, échos vaguement slave par l'entremise d'un accordéon dégingandé). Il ne fait pas toujours propre chez Czapski. C'est le bordel quoi. C'est même souvent très sale. Mais c'est en pataugeant dans cette crasse qu'on redécouvre le plaisir de n'être en définitive qu'un simple morveux.

note       Publiée le jeudi 18 septembre 2003

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "S/t" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "S/t".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "S/t".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "S/t".