Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMaster › Unreleased 1985 album

Master › Unreleased 1985 album

11 titres - 32:19 min

  • 1/ Master
  • 2/ Unknown soldier
  • 3/ Mangled dehumanization
  • 4/ Funeral bitch
  • 5/ Terrorizer
  • 6/ Pledge of allegiance
  • 7/ Reentry and destruction
  • 8/ Constant quarrel
  • 9/ Judgement of will
  • 10/ Submerged in sin
  • 11/ Cut through the filth

enregistrement

Seagrape studios, Octobre 1985. Soto sound studios, 1991.

line up

Titres 1 à 7 : Paul speckmann (basse, chant), Chris Vittelbrun (guitare), Bill Schmidt (batterie). Titres 8 à 10 : Paul sepckmann (basse, chant), Jim Martinelli (guitare), Aaron Nickeas (batterie). Titre 11 : Paul Speckmann (basse, chant), Jeff Robie (guitare), Bryan Brady (guitare), Steve Bailey (batterie)

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
pré death metal

Master est un nom qui en fait trembler plus d'un. En effet, le projet de Paul Speckmann est censé être le premier combo de death metal de l'histoire. D'après ce dernier, des groupes comme Morbid angel, Death ou même Obituary lui auraient tout pompé... Laissez moi tout de même émettre un doute sur ces déclarations légèrement présomptueuses. Reste que Master représenta tout de même une influence principale pour toute la scène des années 80, un précurseur certainement, un créateur je n'y crois pas. Alors quid de ce disque ? Et bien c'est le tout premier enregistrement du groupe, qui aurait du sortir en 1985 ! A l'écoute du disque on comprend tout de suite pourquoi Master n'a pas été catalogué "thrash metal" : un maximum de 3 riffs par titres, des vocaux distordus et maléfiques, une batterie qui bourrine toujours au même rythme, le death metal années 80 dans toute sa splendeur ! Ce disque m'a beaucoup fait penser aux premiers Bathory, autant par l'aspect primitif de la chose que par son côté obscur et malsain. De plus la production est loin d 'être mauvaise et donne même une certaine puissance à la chose avec ce son "garage". Bon après, niveau compos, peu de choses à dire, c'est hyper basique, les riffs sont simplissimes le chant est aboyé, la batterie binaire mais personne ne peut nier la puissance du truc. Cà fait du bien par là où çà passe. Pourquoi 3 alors ? Et bien disons que cet album a quasiment 20 ans ! Et qu'il se destine seulement à une petite frange des metalleux, ceux qui aiment le son crados, l'odeur de la sueur et de la bière (et les poils aussi, parce qu'avec Paul speckmann on est servi) et qui ne cherchent rien d'autre que l'énergie... De toute façon, seuls ceux qui connaissent Master achèteront ce disque c'est certain, les autres iront ailleurs, sur quelque chose de moins daté...

note       Publiée le dimanche 31 août 2003

partagez 'Unreleased 1985 album' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Unreleased 1985 album"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Unreleased 1985 album".

ajoutez une note sur : "Unreleased 1985 album"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Unreleased 1985 album".

ajoutez un commentaire sur : "Unreleased 1985 album"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Unreleased 1985 album".

Dead26 › vendredi 1 septembre 2017 - 10:37  message privé !

Pick-pochette avec Bathory – Requiem. Musicalement un de mes Master préférés (avec les excellentissimes deux premiers albums). Le parallèle avec Ze Return est tellement évident, aussi efficace, sombre et primaire. Tout ce que j’aime, c’est génial !

À propos de P.Speckman ça me faisait penser qu'un jour je commande des cds je sais plus où et je reçois une photo dédicacé ou on le voit en tenue militaire, allongé un flingue à la main. Un grand moment de poilade !

Note donnée au disque :       
Potters field › mercredi 7 janvier 2009 - 11:13  message privé !

speckman m'a toujours saoulé, quelque soit le groupe dans lequel il officie

Møjo › mardi 6 janvier 2009 - 22:27  message privé !

Je connais pas ce disque ni ce groupe (hormis de réput), mais les morceaux en écoute sur leur myspace, et notamment ce "Cut through the filth" présent ici tuentn dans le genre plus binaire et vulgaire qu'une sodomie au gravier! Vivement le 1er février que j'ai l'occase de voir ce que ça donne sur scène!

Nicolas › lundi 1 septembre 2003 - 18:23  message privé !
Excellent, bien qu'un peu court. Les 7 titres seront reengistres en 1990 pour le premier veritable album de MASTER, ils sont proposes la dans une version bien crue qui est tres appreciable. Ceci dit, le debut du Death Metal est POSSESSED - Seven Churches, qui est quand meme sorti un an auparavant...
Ywrath › lundi 1 septembre 2003 - 02:42  message privé !
C'est fou comme je suis un handicapé du clavier à ces heures quand même... (qui a dit "tout le temps" ? grrr)