Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLove And Rockets › Sorted ! The best of

Love And Rockets › Sorted ! The best of

cd • 15 titres

  • 1Kundalini express
  • 2The dog-end of a day gone by
  • 3Mirror people' 88
  • 4Ball of confusion
  • 5Yin and Yang
  • 6Holiday on the moon
  • 7So alive
  • 8Holy fool
  • 9No new tale to tell
  • 10No big deal
  • 11Haunted when the minutes drag
  • 12It could be sunshine
  • 13Shelf life
  • 14Sweet lover hangover
  • 15Saudade

line up

Daniel Ash (chant, guitare, clavier, saxophone), David J (basse, clavier), Kevin Haskins (batterie, percussions)

remarques

cette compilation est également sortie sous forme de DVD

chronique

Styles
gothique
rock
Styles personnels
gothique psychédélique /dark rock

Suite au split de Bauhaus, Peter Murphy s’en est allé entamer une carrière solo inégale tandis que ses trois compères créaient de leur côté le météorique mais intéressant Tones on Tail et surtout Love and rockets, groupe étrange, inégal lui aussi, insaisissable, certes pas indispensable dans l’histoire du goth mais digne d’intérêt tout de même, et justement, ce 'Best of' arrive à point nommé pour permettre de (re)parcourir une partie de sa carrière. D’emblée, le trio prend ses distances avec Bauhaus en optant pour plus de sensualité, de glam et une approche plus directe, moins complexe et torturée, sans pour autant délaisser toute noirceur. Certains morceaux tels que ‘Mirror people’ ou ‘No big deal’ gardent des guitares grinçantes et Daniel Ash se révèle un chanteur tout à fait valable et se montre très à l’aise dans sa position de leader. Si à priori, la formule n’a que peu changé, avec une rythmique discrète (scéniquement) mais essentielle et un chant à forte personnalité, le ton est bien différent, empreint d’humour noir, d’une bonne dose de rock psychédélique déjanté et d’un peu de goth’n’roll (le très bon ‘Ball of confusion’, ‘Yin and Yang’). Si cette décadente désinvolture conduit parfois à des atmosphères un peu kitsch (‘No new tale to tale’) et que leur côté Beatles gothique peut parfois ennuyer, nos trois lascars n’en ont pas pour autant perdu tout talent pour écrire de bonnes chansons et des morceaux comme ‘Mirror people’, ‘Ball of confusion’, ‘No big deal’, la ballade ‘So alive’ ou même ‘Shelf life’ s’écoutent encore et encore avec un réel plaisir. Si d’autres titres apparaissent comme plus anecdotiques (‘Holiday on the moon’, ‘Saudade’) et que manquent quelques perles, ‘Sorted !’ reste un achat qui se justifie, notamment pour ceux qui ne souhaiteraient pas se farcir les albums, parfois plus compliqués d'accès, et sur lesquels les singles ne figurent pas forcément si on a affaire aux tirages originaux.

note       Publiée le vendredi 29 août 2003

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Sorted ! The best of" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Sorted ! The best of".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "Sorted ! The best of".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Sorted ! The best of".

cimetiere Envoyez un message privé àcimetiere
Bain j'aime bien ce disque. Comme le dit Twilight ya les titres tubesques qui restent en mémoire, d'autres moin.
Note donnée au disque :       
mangetout Envoyez un message privé àmangetout
'tain dans leur satané "Best of" (en ont-ils besoin ces gusses, j'te jure !) ils ont quand même oublié cette bombe de "Life in Laralay", je ne comprend pas qu'on puisse passer à coté d'un bijou comme ça !