Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMirrorthrone › Of wind and weeping

Mirrorthrone › Of wind and weeping

8 titres - 52:46 min

  • 1/ Racines dénudées
  • 2/ Florilège lunatique occultement révélateur et néantisation caduque engendrée
  • 3/ The four names of the living threatening stone
  • 4/ Aborted
  • 5/ Beyond the mirrorthrone
  • 6/ The notion of perfect
  • 7/ Moi mort...
  • 8/ Of wind and weeping

enregistrement

Titres 1 et 4 enregistrés en février 2003. Titres 2 et 3 enregistrés en novembre 2002 et mai 2001. Titres 5 à 8 enregistrés en février 2001. Le tout a été enregistré dans le chambre de Vladimir.

line up

Vladimir (chant, guitares, basse, claviers, batterie programmée), Marine Gallaz (chant sur les titres 5 et 6)

remarques

Les 5 à 8 sont issus de la démo "Mirrorthrone promo demo"

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
black metal symphonique

Impressionnant ! Franchement, je suis sur le cul ! Dire que ce premier album (enfin plutôt la réédition d'une démo avec des titres bonus...) n'est le résultat que du seul travail d'un seul homme, Vladimir, est incroyable ! Que ce soit la composition, la production, l'enregistrement, la programmation, le mastering, et même jusqu'au design de l'objet, TOUT (à part les quelques voix féminines, hé hé !) a été fait par Vladimir (aussi responsable du design de quelques sites Internet...) ... dans sa chambre !!! Alors, musicalement, qu'est-ce que le Suisse a à nous proposer ? Difficile de vraiment répondre par un style particulier. La base pourrait se définir par du black metal symphonique extrêmement complexe et technique qui se rapprocherait de ce que font les Norvégiens d'Arcturus avec un côté romantico-classique raffiné (!) faisant penser aux autres Norvégiens de Winds, le tout étant saupoudré de quelques atmosphères lorgnant du côté des Roumains de Negura Bunget dans un style plus "moderne" quand même ! Pour compléter, je dirais que la musique de Mirrorthrone joue beaucoup sur les contrastes, passant du blast ravageur (la batterie programmée est parfaitement bien utilisée !) avec chant criard très puissant aux parties plus calmes et douces avec des chants clairs très diversifiés. Vladimir n'est peut-être pas le plus grand chanteur de tous les temps, mais son registre est très varié et il utilise toutes les palettes que son organe lui autorise avec justesse et réussite. Autre point fort de l'album : la diversité des claviers ! Tout y passe, piano, clavecin, synthés, nappes oppressantes, etc... Et le pire (enfin, façon de parler...), c'est que la mixture passe très bien. Il faut quand même une bon nombre d'écoutes pour vraiment rentrer dedans, mais après, c'est terrible ! Les mélodies sont excellentes et les compos sont super bien écrites. Il subsiste quand même par moment quelques longueurs, notamment l'instrumental "Aborted", mais sinon, c'est vraiment du très haut niveau avec un son parfait. Dire qu'il y en a qui partent en Suède ou aux Etats-Unis pour enregistrer avec au final un résultat pas forcément bon, alors que d'autres font tout chez eux ! Tout simplement ! Un premier album très réussi et original ! A suivre de très prêt !

note       Publiée le jeudi 28 août 2003

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Of wind and weeping".

notes

Note moyenne        7 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Of wind and weeping".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Of wind and weeping".

Noohmsul › dimanche 1 juillet 2007 - 16:36  message privé !
Génial et unique! Un chef d'oeuvre!
Note donnée au disque :       
Xeromancer › dimanche 6 août 2006 - 21:48  message privé !
Cette album est un pur chef d'oeuvre, il en dégage des sentiments que je n'ai ressenti ailleurs dans les groupes de black sympho. L'album suivant est aussi très bien !
Note donnée au disque :       
Igitur › dimanche 4 décembre 2005 - 15:23  message privé !
Vivement la suite car ce premier album est vraiment prometteur...
Note donnée au disque :       
Eliphas › lundi 1 mars 2004 - 17:13  message privé !
Très bon album. Est-ce que quelqu'un sait si il a joué dans Abigor?
Draël › vendredi 26 décembre 2003 - 18:53  message privé !
excellent !!
Note donnée au disque :