Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIInterpol › Turn On the Bright Lights

Interpol › Turn On the Bright Lights

  • 2002 • Labels 7243 8128492 6 • 1 CD

cd • 11 titres • 49:01 min

  • 1Untitled03:56
  • 2Obstacle 104:11
  • 3NYC04:19
  • 4PDA04:59
  • 5Say hello to the angels04:28
  • 6Hands away03:05
  • 7Obstacle 203:47
  • 8Stella was a diver and she was always down06:27
  • 9Roland03:35
  • 10The new06:07
  • 11Leif Erikson04:00

enregistrement

Enregistré et mixé par Peter Katis au Studios Tarquin

line up

Paul Banks, Carlos D., Daniel Kessler, Samuel Fogarino

remarques

chronique

Styles
rock
pop

La première chose à déclarer à propos d'Interpol, c'est qu'ils sont arrivés au bon moment. Il y a longtemps que je n'avais pas écouté un album de pop-rock aussi excellent. Cet album est comme un confident : toujours à l'écoute, sans vous juger (enfin normalement...), et au bout du compte, vos ennuis s'en trouvent amoindris. Bien sûr, il n'y a pas de remède miracle, mais ne serait-ce que de retrouver çà et là des réminiscences de Joy Division (quelle voix mes enfants !), ou parfois de Sonic Youth ('Roland' 'Obstacle 2'), ça vous met du baume au coeur. N'allez pas croire qu'il s'agit d'un énième clone des groupes cités : Interpol a du style et de l'émotion à revendre (là ou Placebo s'est transformé, ben justement en placebo pour la pop), et l'on espère que ça n'est que le début...

note       Publiée le mercredi 27 août 2003

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Turn On the Bright Lights".

notes

Note moyenne        38 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Turn On the Bright Lights".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Turn On the Bright Lights".

surimi-sans-mayo › mercredi 2 septembre 2020 - 11:58  message privé !

Je réessaie de temps en temps cet album, mais il me fait toujours le même effet d'attraction/répulsion. J'y entends un style-gimmick, joli mais vite agaçant car trop léché.

gregdu62 › mercredi 2 septembre 2020 - 11:47  message privé !

J'ai jeté une première oreille aux Chameleons et j'y reviendrai avec plus d'attention, mais va falloir d'abord que je passe le cap de l'addiction à cet opus d'Interpol dont je n'ai pas non plus essayé l'album suivant.

Note donnée au disque :       
Richard › lundi 10 août 2020 - 11:28  message privé !

Interpol, ça reste pour moi le groupe de deux albums : les deux premiers. Il faut dire qu'en ersatz (mais pas que) de qualité des Chameleons, les Américains se posent quand même là.

Note donnée au disque :       
gregdu62 › dimanche 9 août 2020 - 11:30  message privé !

Et ben ! Ravi de cette découverte, j'apprécie en particulier les apports mélodiques du guitariste Kessler

Note donnée au disque :       
Richard › vendredi 9 septembre 2016 - 06:16  message privé !

Album gorgé de nostalgie pour grands nostalgiques.

Note donnée au disque :