Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPuissance › Back in control

Puissance › Back in control

9 titres

  • 1/ Actinium
  • 2/ Evolution
  • 3/ Love incinerate
  • 4/ Bloodwed
  • 5/ Command and conquer
  • 6/ Artificial sun
  • 7/ Stagnate and perish (resculptured version)
  • 8/ Totalitarian hearts
  • 9/ Evolution (early version)

remarques

Ceci est la chronique de la version LP de l'album.

chronique

Styles
indus
electro
Styles personnels
electro / indus militariste

Voilà certainement l'un des meilleurs album de Puissance que je connaisse, et tout simplement l’un des meilleurs albums d’electro / indus militariste. En effet, ce « Back in control » parvient à dégager une atmosphère des plus prenantes, sombres et torturées, surpassant sur ce terrain bien des œuvres à tendance metal que j’ai pu chroniquer et les plaçant même à des années lumières derrière. La mixture proposée est à la fois simple et efficace. D’abord des claviers glauques dont le son est sombre et terriblement froid. Ensuite, des passages de narration et des samples venant rajouter cette touche inquiétante, enfonçant l’auditeur dans une peur assez peu commune. Enfin, le côté martial avec des percussions et des roulement typiquement militaires viennent agrémenté le tout d’une touche dévastatrice et oppressante. Car c’est bien ce dernier sentiment qui ressort au final, on se sent tout simplement oppressé par une musique qui nous amène à l’esprit des images de dévastation, de terre détruite et de monde en ruine. Deux titres se dégagent principalement de cet album, à savoir « Command and conquer » et « Totalitarian hearts ». Si ceux-ci se démarquent particulièrement, cela vient très certainement du fait que les parties militaristes sont très présentes, mettant donc en avant ce côté ravageur, accentuant par la même occasion la froideur de la musique. Tout est présent sur cet album pour s’attaquer directement à l’esprit et l’imagination de l’auditeur qui, s'il est réceptif, ne peut qu’avoir des visions d’apocalypse à l’écoute de ce « Back in control ». Terrifiant et absolument fascinant.

note       Publiée le mercredi 20 août 2003

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Back in control".

notes

Note moyenne        13 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Back in control".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Back in control".

merci pour le fusil... › mardi 28 novembre 2017 - 19:56  message privé !

Je viens d'écouter Intellavoid, le one-shot dark d'n'b de Söderlund sous le nom Tripwire. Ca rappellera de grands souvenirs aux fanfrelins qui, en 2005, faisaient n'importe quoi avec les potards sur leur version crackée d'Ableton.

Dead26 › mardi 5 mai 2015 - 21:33  message privé !

Franchement pour l’instant c’est cet album que je trouve le moins bon parmi ceux que j’ai écouté, non pas qu’il soit mauvais loin de là mais après maintes écoutes il faut que je le fouille encore car il m’a pas fait le même effet que le monumental Let Us Lead ainsi que les albums suivants qui m’ont plus interpellés que celui-là. Mais Puissance ça reste puissant !

Note donnée au disque :       
vargounet › samedi 8 décembre 2012 - 12:12  message privé !

J'ai écouté let us lead hier, et il m'a beaucoup plus parlé! Pour Arditi je trouve leur Marching on to Victory excelentissime, et il en va de même d'une bonne partie de Spirit of Sacrifice.

Genre ce morceau c'est un putain de régal, http://www.youtube.com/watch?v=_oFyI5vlkec

taliesin › samedi 8 décembre 2012 - 10:49  message privé !

Sinon Fredrik Söderlund a fait de très bon truc plus black metal avec notamment Parnassus et Octinomos. Et son album plus électro sous le nom de 'Carinou' vaut le coup d'oreille !

Note donnée au disque :       
novy_9 › samedi 8 décembre 2012 - 10:43  message privé !

pour avoir eu les cd des deux formations, je préférais aussi Arditi à Puissance. Puissance avait un coté un peu kitsh quand même, mais bon c'est les même gars, et le même genre de musique, qui soul un peu avec le temps ....