Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMondo Generator › A Drug Problem That Never Existed

Mondo Generator › A Drug Problem That Never Existed

cd | 15 titres | 37:37 min

  • 1 Meth, I Hear You Callin' [1:13]
  • 2 Here We Come [1:40]
  • 3 So High, So Low [2:35]
  • 4 Do the Headright [2:34]
  • 5 Open Up and Bleed for Me [3:18]
  • 6 All I Can Do [2:43]
  • 7 F.Y. I'm Free [2:12]
  • 8 Detroit [3:00]
  • 9 Me and You [2:12]
  • 10 Like You Want [2:07]
  • 11 Girl's Like Christ [1:39]
  • 12 Day I Die [2:56]
  • 13 Jr. High Love [2:00]
  • 14 Four Corners [5:33]
  • 15 Ipecac Advertisment [1:55]

enregistrement

Grand Master Studios, Castle Prod.Studios, CGI Australia, II A.D. Studios, USA, 2002

line up

Brant Bjork (batterie), Dave Catching (basse, guitare), Josh Freese (batterie), Josh Homme (guitare, chant), Alain Johannes, Mark Lanegan (guitare), Nick Oliveri (basse, chant), Troy Van Leeuwen, Mark Diamond (basse), Molly McGuire, Black Dalhia

chronique

Styles
metal
rock
Styles personnels
post punk

Kyuss était un putain de groupe. Yep, man ! Guitare lourdes, vaseuses et vrombissantes à la fois. Le stoner, c'était quelque chose. Il reste des traces de cela aujourd'hui, mais si peu. Et l'un des enfants qui s'est extrait de sa cuisse, le Queens of the Stone Age de Josh Homme, avec l'étendue de leurs crédits promotionnels, font ce qu'ils peuvent pour garder cette flamme en vie, mais les sirènes du succès vont, à coup sûr, tôt ou tard, faire en sorte que l'ardoise soit à jamais vierge de toute trace du passé. En attendant la publication promise de longue date des Desert Sessions sur Ipecac, le même label accueille le deuxième essai du Mondo Generator de Nick Oliveri, "A Drug Problem that Never Existed". En gros, on prend les mêmes et on recommence. Tout comme sur "Cocaine Rodeo", c'est à un assaut intempestif de punk rock teinté de heavy et de stoner (ah, tout de même) auquel nous sommes conviés. Un peu trop extrême pour ceux qui suivent la carrière de Josh Homme de près (bien qu'il vienne apporter sa patte à deux titres sur le présent album, "Do the Headright" et "Me and You"), pas assez stoner finalement pour ceux qui portent toujours Kyuss dans leur cœur. Et quoi de plus normal, Mondo Generator ne se veut pas un ersatz, mais un défouloir imprévisible et indomptable. Et en tant que tel, il marche à 100%. Rock on !

note       Publiée le jeudi 14 août 2003

partagez 'A Drug Problem That Never Existed' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "A Drug Problem That Never Existed"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "A Drug Problem That Never Existed".

ajoutez une note sur : "A Drug Problem That Never Existed"

Note moyenne :        7 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "A Drug Problem That Never Existed".

ajoutez un commentaire sur : "A Drug Problem That Never Existed"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "A Drug Problem That Never Existed".

Demonaz Vikernes › vendredi 12 avril 2019 - 11:28  message privé !

Disque sympa. Pas de prise de risque, pas de prise de tête. Tous les morceaux ne se valent pas, mais ya de très bons trucs.

Note donnée au disque :       
Chris › mercredi 13 mai 2009 - 21:14  message privé !
avatar

Fou-fou mais pas super inspiré au final. Seuls deux ou trois titres parviennent vaguement à faire semi-illusion. Bref : je reste très largement sur ma faim.

Note donnée au disque :       
juj › jeudi 27 décembre 2007 - 18:29  message privé !
+1 pour le live ...et +1 pour l'album (hélas la suite s'enlise peu à peu)
Note donnée au disque :       
The Gloth › jeudi 27 décembre 2007 - 18:25  message privé !
Bon album, bon groupe, et la grosse claque en concert. Rock on, comme tu dis !
Note donnée au disque :