Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesZJohn Zorn › Filmworks XIII : invitation to a suicide

John Zorn › Filmworks XIII : invitation to a suicide

  • 2002 - Tzadik, TZ 7341 (1 cd)

18 titres - 57:44 min

  • 1/ Invitation to a suicide - 2/ Musette waltz - 3/ Shifting sands - 4/ East greenpoint rundown - 5/ Time twist - 6/ The suicide kid - 7/ Billet doux - 8/ Suicide blues pt. 1 - 9/ Trance dance - 10/ Lonely are the dumb - 11/ Moon moods - 12/ Bugsy’s jazztet - 13/ Suicide blues pt. 2 - 14/ Roary’s waltz - 15/ Getting suicidal - 16/ Final retribution - 17/ Aftermath - 18/ Unjust reward

enregistrement

Frank Booth, Brooklyn, New-York

line up

Trevor Dunn (basse), Erik Friedlander (violoncelle), Marc Ribot (guitare), Kenny Wollesen (vibes, marimba, batterie), Rob Burger (accordéon)

chronique

Ces derniers temps, Zorn a carrément mis la pédale sur l'accélérateur en ce qui concerne la série des filmworks avec pas moins de 4 nouvelles sorties en 12 mois ! S'il en est une qui a particulièrement retenu mon attention, c'est bien "Filmworks XIII - Invitation to a suicide". En effet cette bande originale de film qui est un travail de commande de la part du réalisateur Loren Marsh est un véritable petit régal ! Le réalisateur voulait absolument que Zorn lui livre la musique avant de procéder au montage final afin de pouvoir faire coller parfaitement son film à celle-ci. Zorn met en scène un instrument qu'il utilise rarement (voire jamais ?) : l'accordéon. L'accordéon de Rob Burger, qui a pas mal travaillé entre autres avec Bill Frisell, illumine totalement ces compositions lentes et lancinantes dont le thème principal revient hanter nos oreilles à intervalle régulier. La symbiose entre les musiciens est vraiment réussie, Trevor Dunn (qui s'occupe en attendant le prochain Mr Bungle) à la basse est excellent dans un registre moins bruyant qu'à l'accoutumée, Marc Ribot à la guitare est égal à lui même, et Erik Friedlander est également très en verve au viloncelle. L'apothéose est atteinte sur "Roary's Waltz", qui fait monter lentement l'émotion comme rarement. Le dernier titre, "Unjust reward", est très emballé et presque digne des morceaux les plus speed de Naked City, le saxo en moins ! Il s'agit sans aucune hésitation du meilleur disque de la série des "Filmworks" qu'il m'ait été donné d'écouter. Le film "Invitation to a suicide" devrait quant à lui sortir fin 2003.

note       Publiée le vendredi 1 août 2003

partagez 'Filmworks XIII : invitation to a suicide' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Filmworks XIII : invitation to a suicide"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Filmworks XIII : invitation to a suicide".

ajoutez une note sur : "Filmworks XIII : invitation to a suicide"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Filmworks XIII : invitation to a suicide".

ajoutez un commentaire sur : "Filmworks XIII : invitation to a suicide"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Filmworks XIII : invitation to a suicide".

Aladdin_Sane › mardi 11 février 2014 - 15:06  message privé !

Vraiment trés intéressant cet emploi de l'accordéon. Ce disque m'a donné envie de me plonger dans les autres albums de cette série (Filmworks).

Note donnée au disque :       
CeluiDuDehors › dimanche 25 juin 2006 - 13:01  message privé !
très déçu pour ma part...vu les commentaires je m'attendais à quelque chose de vraiment sensible et virtuose, or c'est bien juste ce que le titre annonce, une musique de film! Les ambiances sont donc posées mais à écouter sur la longueur je trouve que ça perd un peu de son intérêt. Ca m'a fait penser en revanche à l'album "Fuera" de Renaud Garcia Fons, duo accordéon/contrebasse (à l'archet) tout simplement exceptionnel et qui surpasse grandement ce disque à tous les niveaux!
Note donnée au disque :       
Tomas Chatterton › lundi 17 novembre 2003 - 06:52  message privé !
Un disk exceptionnel , t'as raison Saimone on dirait du Tiersen , mais en mieux , comme si Zorn nous balancait sa vision de la France sur un cd , c'est peut-etre idiot ce que je dis , mais essayez de marcher dans la rue avec ca dans les oreilles , vous verrez , c'est le bonheur !
Note donnée au disque :       
saïmone › lundi 8 septembre 2003 - 14:08  message privé !
avatar
j'ai hâte de voir le film car cette BO est fantastique !!On dirait du Yann Thiersen en 10 fois mieux !!Et ce dernier titre carrément décalé par rapport au reste...et cet accordéon !!On s'y attend pas, et là il arrive, pépère...merde, de l'accordéon chez Zorn, si un jour je m'y attendais !!
V.VendettA › samedi 2 août 2003 - 16:21  message privé !
Puis-je me joindre à vous : Bouhououououou T__T Pourkouaaaaaa !!!