Vous êtes ici › Les groupes / artistes11919 › The complete collection

1919 › The complete collection

cd • 18 titres

  • 1Caged
  • 2After the fall
  • 3Repulsion
  • 4Tear down these walls
  • 5Alien
  • 6Machine
  • 7The hunted
  • 8The scream
  • 9Slave
  • 10The ritual
  • 11Control
  • 12Cry wolf
  • 13Dream
  • 14Storm
  • 15Earth song
  • 16Can this be real
  • 17Midas touch
  • 18Giant

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

enregistrement

titres enregistrés entre 1982 et 1984

line up

Ian Tilleard (chant), Mark Tighe (guitare), Mick Reed (batterie), Steve Madden (basse)

remarques

inclut le LP 'Machine' , le mini et les 4 singles du groupe

chronique

1919, ça ne vous dit rien ? Rien de bien surprenant ; exception faite de ‘Cry wolf’ présent sur quelques compilations anglaises, sans l’initiative de Cherry Red de rééditer l’intégralité de leur météorique discographie, le groupe serait probablement resté dans un anonymat poussiéreux. C’est justement l’intérêt de ce genre de démarche, permettre de découvrir des formations de la première heure dont l’œuvre est aujourd’hui pratiquement introuvable et qui mériterait pourtant une attention plus grande. A cet égard, ‘The complete collection’ remplit parfaitement son rôle, pour le plus grand bonheur de nos oreilles. Venus de Bradford et fascinés par cette année-là en raison de sa violence et son esprit de rébellion (meurtre de Rosa Luxembourg, rébellion de la flotte française en Mer Noire, débuts de la peur du communisme, etc) au point d’en faire leur nom, les 1919 sont l’une de ces formations disparues trop tôt qui avaient pourtant bon nombre d’arguments à faire valoir. Crée sur les cendres encore chaudes du punk, leur rock gothique énervé et puissant rappelle furieusement le son d’un autre groupe à la carrière plus heureuse, un certain…Killing Joke. L’atmosphère générale de leur musique évoque volontiers les deux premiers albums de la Blague qui Tue, quant au chant, on note une petite ressemblance avec celui de Jaz Coleman. Pas de méprise, il ne s’agit pas de dire que 1919 sont des copieurs, la sincérité de leurs compositions parle d’elle-même. Ayant évolué à la même époque, la similitude n’a rien de si surprenant. Trop sombres pour être punk mais mal intégré dans les circuits gothiques, le groupe a peiné à trouver sa place pour finalement jeter l’éponge. Dommage, batterie martelante, basse plombée, guitares rageuses, vocaux désespérés, mélodies efficaces, énergie noire, les arguments de séduction ne manquaient pourtant pas. Souhaitons que cette compilation leur rende justice.

note       Publiée le lundi 28 juillet 2003

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "The complete collection" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "The complete collection".

notes

Note moyenne        2 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "The complete collection".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "The complete collection".

Shelleyan › samedi 28 janvier 2017 - 15:28 Envoyez un message privé àShelleyan
avatar

Mark Tighe vient de mourir :0(, ça recommence....

Kagoul › dimanche 29 novembre 2015 - 16:54 Envoyez un message privé àKagoul

Vraiment excellent ce groupe ! la similitude avec Killing joke est évidente :-) même vocalement mais ce ne sont pas des copieurs. Toujours est il qu'il n'y a rien à jeter c'est clair. Le Post Punk comme j'aime ! la batteur est un fou furieux ^^ (au hasard sur Alien par exemple !)

Note donnée au disque :       
E. Jumbo › mardi 18 juin 2013 - 19:43 Envoyez un message privé àE. Jumbo

Entendu "Caged" sur une compile goth bas de gamme : eh ben, ils se sont plus qu'inspiré des deux premiers albums de Killing Joke ! Mais le morceau reste bien efficace...

NW11 › mardi 6 octobre 2009 - 17:20 Envoyez un message privé àNW11

I remember the : this can't be real which eventually influenced Norma Loy

x-or › mardi 22 août 2006 - 14:55 Envoyez un message privé àx-or
Un excellent postpunk sur lequel il n'y'a rien a jeter. After the fall est une petite merveille. un must-have