Vous êtes ici › Les groupes / artistesFForgotten Tomb › Springtime depression

Forgotten Tomb › Springtime depression

6 titres - 46:44 min

  • 1/ Todestrieb
  • 2/ Scars
  • 3/ Daylight obsession
  • 4/ Springtime depression
  • 5/ Colourless despondency
  • 6/ Subway apathy

informations

Abyss studios, janvier 2003, par Tommy Tägtgren.

line up

Herr Morbid (chant, guitare, basse, effets), Wedebrand (batterie)

chronique

  • black/doom metal

C'est avec ce "Springtime depression" que le "suicide squadrons from southern europe" (Herr Morbid en fait) marque son retour après le très remarqué "Songs to leave". Première chose, le Herr Morbid continue d'avancer dans sa quête de maladie et de désespoir musical, et y appose ici une nouvelle approche, différente de l'album précédent. En effet, si sur "Songs to leave", le côté désespéré était seulement amené par les mélodies de guitare (très Katatoniennes), sur "Springtime..." ce désespoir est amené en bloc par tous les instruments. Je m'explique : la cohérence de ce disque est très forte. Tout est fait ici pour donner quelque chose de très malade et suicidaire. Guitare, chant, batterie hyper réverbérés... Arpèges de guitares omniprésents, mélodies en retrait pour plus de subtilité... Bref, le paquet a été mis sur le son et l'ambiance. Niveau composition, ici encore c'est d'un très bon niveau. Celles-ci sont relativement longues et riches en breaks, et surtout une fois encore, on a vraiment l'impression d'entendre une musique d'apocalypse personnelle ("Todestrieb", "Scars"...). Généralement lent, le tempo favorise le côté lancinant de la musique, appuyé par un chant qui est devenu complètement black metal, donc bien plus haineux et moins désespéré. Le problème ici, c'est que les morceaux manquent de personnalité, ils se suivent et se ressemblent terriblement... Mis à part Daylight obssession" qui n'hésite pas à blaster ou "Springtime depression" totalement instrumentale (et moyennement réussie je trouve d'ailleurs), tous les autres morceaux possèdent trop souvent le même type de structure et cela en devient gênant au bout d'un certain nombre d'écoutes. Autre point négatif, la révèrbération exagérée finit par gêner au bout d'un moment, et surtout elle crée de terribles variations de sons suivant les chaines hi-fi. Bref, un bon disque, qui va plus loin que son prédécesseur, tout en faisant le lien (beaucoup de plans me semblent un peu repompés...) avec le passé. Un bon disque de metal dépressif, mais à mon goût ce n'est pas la bombe que beaucoup semblent trouver...

note       Publiée le dimanche 20 juillet 2003

dernières écoutes

Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Springtime depression" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Springtime depression".

notes

Note moyenne        19 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Springtime depression".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Springtime depression".

metalgrave Envoyez un message privé àmetalgrave

mon meilleur album de black . lourd d'une atmosphere noire et depressive comme je les aime . a ecouter en hiver un soir de pluie .

Nagash du terroir Envoyez un message privé àNagash du terroir
Pour moi, un des meilleurs albums du groupe avec son prédécesseur. Todestrieb est un superbe morceau
Note donnée au disque :       
LordALastor Envoyez un message privé àLordALastor
L'album est exelent bien que, il faut le reconnaitre, les echos sont assez "épongeurs" de la mélodie qu'on a du mal a distinguer... Mais un bon album quand meme...
Note donnée au disque :       
Brain damage Envoyez un message privé àBrain damage
Pour evol j'imagine que c'est une blague ! Bulldozer & Mortuary Drape enterrent tous ces amateurs
Intheseblackdays Envoyez un message privé àIntheseblackdays
Manque aussi l'abyssal "Snailking" d'Ufommamut.