Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesEEbonylake › On the eve of the grimly inventive

Ebonylake › On the eve of the grimly inventive

7 titres - 48:44 min

  • 1/ The author of the burning flock
  • 2/ The wanderings of Ophelia through the untamed countryside
  • 3/ On the eve of the grimly inventive
  • 4/ Within deepest red
  • 5/ An autumn to cripple children
  • 6/ A voice in the piano
  • 7/ The music and woe between horse thieves

enregistrement

Enregistré aux Academy Studios en septembre et octobre 1998

line up

Ophelius (chant, guitares, claviers), Sighmon W. (batterie), Yasmin (claviers, chant), Christopher Gallious (basse, chant), Amber (chant), Reon (guitares), Rhiannon (chant)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
black metal expérimental

Ce septette anglais nous propose une musique très originale et surtout très expérimentale. Il
s'agit d'une sorte de black-metal très symphonique avec beaucoup de styles de chant, des
rythmes très décousus et énormément de breaks. Il est vraiment très difficile de rentrer dedans
au premier abord. Passé ce stade, la musique est très intéressante et regorge d'idées et
d'ambiances du meilleur effet, tous les instruments s'intègrent très bien et chacun apporte sa
touche personnelle à l'édifice. Certaines atmosphères sont vraiment très prenantes comme
l'intro de "The wanderings of Ophelia through the untamed countryside" par exemple,
écoutez-la dans le noir, vous n'en reviendrez pas indemnes !!! L'ambiance dégagée tout au
long de l'album pourrait se rapprocher de celle d'un tableau assez sombre du 18ème ou du
19ème siècle, pleins de mélancolie et de beauté. Je me demande bien ce qu'un groupe pareil
pourrait donner en concert tellement la musique est complexe. Seulement, tous les titres n'ont
pas la même puissance et cela serait le seul défaut de ce CD qui fait qu'il n'est pas aussi
excellent que ce qu'il aurait pu être malgré les très bons "The author of the burning flock" et
"Within deepest red". Cependant, ce CD est une grande bouffée d'originalité dans le monde
saturé du black-metal et surtout sa musique n'est pas aussi cacophonique que ce que son label
aurait bien pu laisser penser !

note       Publiée le samedi 5 mai 2001

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "On the eve of the grimly inventive".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "On the eve of the grimly inventive".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "On the eve of the grimly inventive".

Kronh › jeudi 16 février 2012 - 19:07  message privé !

Complètement d'accord, ce disque est pour moi très inhabituel. Si je devais noter seulement l'originalité je lui mettrais un 6. Et merci de me rappeler cette sortie Alex999 (et apprends à bouler aussi ;o))

Alex999 › jeudi 16 février 2012 - 18:56  message privé !

Je mets 6 boules parce que cet album est plutôt unique en son genre. Fin 2011, je viens de voir qu'ils en ont sorti un nouveau, il faudrait qu'il soit chroniqué?

Note donnée au disque :       
Potters field › vendredi 27 février 2009 - 11:02  message privé !

l'ai pas reécouté depuis... ben 10 ans. j'avais trouvé vraiment ardu et trop riche pour moi en son temps, mais je vais ptet retenter le bousin.

Powaviolenza › samedi 31 mars 2007 - 16:28  message privé !
avatar
Tiens, j'avais pas vu que cet album était chroniqué... Malsain, unique, byronien au possible, mais me colle une putain de migraine à chaque fois..
Note donnée au disque :